•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

RNC Média ferme CKRN

Les bureaux de RNC Media en Abitibi-Témiscamingue.
Les bureaux de RNC Media en Abitibi-Témiscamingue. Photo: Radio-Canada / Marc-Olivier Thibault

L'entreprise RNC Média a annoncé par voie de communiqué jeudi matin qu'elle mettait fin à l'entente qui la liait à la Société Radio-Canada, cessant ainsi les activités de diffusion de l'antenne CKRN.

La fermeture de l'antenne CKRN aura lieu le 25 mars, à minuit. La population de l'Abitibi-Témiscamingue continuera d’avoir accès à la programmation de Radio-Canada par câble, satellite et par l’entremise du site web radio-canada.ca (voir encadré).

Une décision d’affaires

Le président-directeur général de RNC Média, Mario Cecchini, affirme que l’entreprise préfère concentrer ses efforts avec ses deux autres partenaires actuels, soit TVA et V.

Il croit que de se concentrer sur deux partenaires au lieu de trois « sera définitivement plus facile » et « beaucoup plus rentable pour les téléspectateurs ».

« Ça va nous permettre, avec la même équipe, d'avoir une couverture », dit-il.

On s'est assuré qu'il n'y ait pas de pertes d'emplois. On va redistribuer et le faire sous forme de capsules. On va augmenter la fréquence et le contact avec le téléspectateur sur les deux autres antennes. On va avoir une plus haute fréquence de nouvelles.

Mario Cecchini

L’information locale et régionale, une priorité

RNC Média souligne que le service d’information « est le cœur » de leurs opérations. Par voie de communiqué, le directeur général de RNC Média en Abitibi-Témiscamingue, Francis Beauvais, assure qu’« absolument toutes les heures d’informations locales diffusées sur l’antenne de la SRC seront reprises sur TVA (CFEM) et V (CFVS) ».

M. Beauvais ajoute qu’« il n’y a par conséquent aucune perte de nouvelles locales ». Il souligne que le contenu régional qui continuera d’être offert par TVA et V « sera augmenté d’autant ».

La fin des activités de diffusion de l’antenne CKRN sera effective dès minuit le 25 mars prochain.

La fin de la télévision gratuite?

La fermeture de l'antenne CKRN par RNC Média annonce également la fin de la diffusion de Radio-Canada par voie hertzienne en Abitibi-Témiscamingue. Or, la Loi sur la radiodiffusion stipule que la programmation de CBC/Radio-Canada doit « être offerte partout au Canada de la manière la plus adéquate et efficace, au fur et à mesure de la disponibilité des moyens ».

« Aujourd’hui offrir les signaux de Radio-Canada par les moyens les plus adéquats et efficaces, ça veut dire d’offrir ces signaux par les voies numériques. La télévision est consommée principalement par le câble et par la distribution par satellite, c’est comme ça dans toutes les régions du pays. Les gens peuvent aussi accéder au signal de [la télévision de] Radio-Canada par nos sites web ou par des forfaits abordables », a soutenu Marco Dubé, directeur général des services régionaux de Radio-Canada.

Pour accéder à la programmation nationale de Radio-Canada

• Par câble
• Par satellite
• Par le biais du numérique
• Offert par le câblodistributeur Cablevision du Nord de Québec (HD)
• Offert sur la télévision satellite de Bell (HD)
• Offert sur la télévision satellite de Shaw Direct (HD)
• La programmation complète de Radio-Canada est disponible sur le web, en direct ou en rediffusion au www.radio-canada.ca

Abitibi–Témiscamingue

Médias