•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La caisse populaire de Rivière-Pentecôte fermera ses portes

La façade de la Caisse populaire de Rivière-Pentecôte
La Caisse populaire de Rivière-Pentecôte fermera ses portes le 16 mars. Photo: Radio-Canada / Daniel Fontaine
Radio-Canada

La Caisse populaire de Rivière-Pentecôte fermera ses portes le 16 mars, après plusieurs décennies de services. Les sociétaires jeunes ou âgés devront franchir 40 kilomètres pour aller régler leurs affaires à Port-Cartier. Les résidents du village s'inquiètent des conséquences cette fermeture.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau d'après les informations de Louis Garneau

Rivière-Pentecôte souffrirait d'un volume de transactions en réduction constante, d'une population résidente trop faible et de la volonté de Desjardins de réduire ses dépenses pour améliorer son rendement.

La gérante de la coopérative d'alimentation voisine rappelle que la succursale de la caisse populaire, qui compte 200 membres, lui amène des clients.

Gilberte Croussette, cuisinière de la Coopérative de Rivière-PentecôteGilberte Croussette, cuisinière de la Coopérative de Rivière-Pentecôte Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

« Il y en a plusieurs, ils viennent à la caisse et ils viennent ici chercher quelque chose. En espérant qu'ils ne se découragent pas et puis qu'ils viennent encore quand même », espère la cuisinière de la Coopérative de Rivière-Pentecôte, Gilberte Croussette.

La coopérative d'alimentation craint également d'avoir des problèmes de sécurité. Dorénavant, les dépôts en argent devront être faits à Port-Cartier.

Va falloir se déplacer pour aller à Port-Cartier. C'est un risque de se faire voler...c'est ça l'affaire.

Thérèse Saint-Pierre, gérante de la coopérative de solidarité de Rivière-Pentecôte

Le maire de Port-Cartier Alain Thibeault, longtemps conseiller municipal du secteur de Rivière-Pentecôte, trouve inacceptable que les Caisses Desjardins sacrifient l'intérêt de ses sociétaires, surtout en région éloignée, pour accroître le bénéfice du réseau.

Il a l'intention de signer la pétition nationale qui circule contre les fermetures de petites succursales.

Je pense que Desjardins devrait avoir un peu plus de coeur pour les gens qui les ont amenés au sommet où ils sont rendus.

Alain Thibault, maire de Port-Cartier

La directrice de la succursale de Port-Cartier n'a pas pu se libérer pour expliquer les raisons de la fermeture du point de service de Rivière-Pentecôte.

Selon nos informations, les trois employées ont reçu une offre de transfert vers une autre succursale.

Côte-Nord

Finance et assurances