•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vidéo compromettante à North Bay : l’histoire semble se préciser

La portière côté conducteur d'une voiture de la police de North Bay.

Un chauffeur de taxi qui a reconnu sur la vidéo l’homme qui monte à bord d’une autopatrouille après une transaction de drogue se porte à la défense de l’agente qui conduisait la voiture de police.

Photo : Radio-Canada / CBC

Radio-Canada

Un chauffeur de taxi affirme qu'il est dans les pratiques des policiers de North Bay d'essayer d'obtenir l'argent des courses que des clients ne peuvent payer faute d'avoir la somme sur eux. Chris Marchment dit que la vidéo virale qui circule depuis dimanche sur Facebook ne représente en rien ce qui s'est vraiment passé. Elle a été publiée par un groupe qui s'appelle Anonymous North Bay.

Un texte de Caroline Bourdua avec les informations de Justine Cohendet

Le chauffeur, à l’emploi de la compagnie U-Need-a-Cab depuis 10 ans, confirme que l’homme sur la vidéo virale est bien celui qu’il a fait monter à bord de sa voiture il y a environ deux semaines et que ce dernier n’avait pas tout l’argent pour payer sa course.

« C’est connu comme un protocole standard qu’ils (les policiers) essaient d’obtenir l’argent pour nous », dit-il.

Il explique que des cas de fraude de taxi devant les tribunaux ont peu de chance de permettre au chauffeur de récupérer l’argent manquant.

Informant son patron qu’il avait des difficultés à se faire payer, ce dernier a appelé les policiers.

Le quartier général du Service de police de North Bay.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le quartier général du Service de police de North Bay.

Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

« Une autopatrouille est arrivée à la hauteur de mon taxi, poursuit M.Marchment, et a fait monter à bord le client qui disait avoir l’argent pour payer. Il devait cependant aller chercher cet argent. La policière a quitté les lieux avec le client. »

Avec photo à l’appui, le chauffeur confirme que l’homme filmé dans la vidéo est le même qui est monté à bord de la voiture de police ce jour-là.

Dans la vidéo dont l’authenticité n’a pu être vérifiée par Radio-Canada, on le voit qui affirme avoir en sa possession de la méthamphétamine en cristaux.

Le véhicule de police, qui est stationné à l’extérieur de la maison, attend l’homme et démarre une fois que celui-ci monte à bord avec la drogue.

Un homme sur vidéo qui se dirige vers une voiture de police.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La vidéo qui circule, mais qui n’a pas été authentifiée par Radio-Canada, montre l’homme sortir de la maison et embarquer dans la voiture de police.

Photo : Vidéo Facebook modifiée par Radio-Canada

« Étant chauffeur de taxi, je sais que l’homme s’est rendu dans une résidence où l’on achète de la drogue, soutient M. Marchment. Mais la policière a seulement voulu m’aider à récupérer la quarantaine de dollars que me devait le client. »

Le propriétaire de la compagnie de taxi, John Strang, a indiqué que son chauffeur a été payé environ une heure et demie après l’intervention policière. L’argent a été recueilli au poste de police.

« C’est seulement hier que j’ai su au sujet de la vidéo, je n’avais aucune idée. Je me suis rendu compte qu’il s’agissait du même homme qui était dans mon taxi », dit Chris Marchment.

Je me sentais mal pour cette femme. Elle a seulement voulu m’aider.

Chris Marchment, chauffeur de taxi

Le chauffeur de taxi a fait une déposition mercredi matin au poste de police, car il se disait inquiet pour l’agente qui lui est venue en aide.

M. Marchment s’est fait dire que la policière en question ne serait pas réprimandée et que, selon lui, les policiers ont été pris par surprise avant de réaliser qu’elle ne faisait que son travail pour éviter une fraude.

Le chef de police de North Bay Shawn Devine. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dans la lettre envoyée au maire, le chef de la police de North Bay Shawn Devine se demande pourquoi la Ville s'intéresse à la PPO quand personne n’a exprimé une insatisfaction face aux services de police actuels.

Photo : Twitter/@ChiefDevine

Invitée à commenter ces informations, la police de North Bay qui enquête sur l'affaire a indiqué qu'elle publierait un communiqué jeudi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Drogues et stupéfiants

Justice et faits divers