•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Orchestre symphonique de Sudbury en difficulté financière 

Un violon de musique traditionnelle

L’Orchestre symphonique de Sudbury sollicite la générosité du public pour au moins compléter sa 42e saison.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Orchestre symphonique de Sudbury traverse une période financière difficile. L'organisation sollicite la générosité de la communauté pour mener à terme sa 42e saison.

« Les caisses sont à sec », indique sans détour la présidente du Conseil d’Administration, Claire McChesney.

Les deux principales rentrées d’argent de l’orchestre sont en perte de vitesse.

Le nombre d’abonnements et le nombre de commandites ont considérablement diminué, soutient Mme McChesney.

Elle explique que le public est vieillissant et que la concurrence est de plus en plus féroce auprès des commanditaires.

Un violon posé sur des partitionsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un violon posé sur des partitions

Photo : iStock

L’organisation surveille aussi de près ses dépenses.

Par exemple, la directrice générale qui a démissionné plus tôt en février ne sera pas remplacée.

Nous cherchons d’abord à nous rendre à la fin de la saison. C’est notre principal objectif.

Claire McChesney, présidente du CA de l’Orchestre symphonique de Sudbury

Il reste quatre spectacles à la saison 2017-2018.

Une fois terminée, l’organisation se concentra sur son avenir. La programmation sera alors révisée. Il pourrait y avoir moins de concerts.

Claire McChesney confirme que le nombre de spectacles pourrait être réduit de moitié passant d’environ huit à quatre, par saison.

Les activités de l’orchestre reposent surtout de l’implication des bénévoles.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !