•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa accorde un soutien accru pour la science et la recherche

Une chercheuse dans un laboratoire.
Une chercheuse dans un laboratoire Photo: Reuters / Luke MacGregor

Les scientifiques et chercheurs canadiens recevront un important coup de pouce du gouvernement, qui investira plus de 3,8 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. Ottawa souhaite ainsi stimuler la recherche au Canada, tout en fournissant aux chercheurs l'équipement nécessaire pour innover.

Un texte de Mélanie Meloche-Holubowski

Mardi, le ministre des Finances, Bill Morneau, a annoncé lors du budget le « plus grand investissement de l’histoire du Canada dans la recherche fondamentale dirigée par des chercheurs principaux ».

On souhaite ainsi que le Canada prenne la tête de la recherche scientifique mondiale et attire et retienne les meilleurs chercheurs de la planète.

Aider les jeunes chercheurs et les femmes

On prévoit notamment 925 millions de dollars sur cinq ans pour mieux financer les trois conseils subventionnaires du Canada qui subventionnent le travail des chercheurs dans les établissements postsecondaires et les hôpitaux de recherche.

Le budget accorde également à la Fondation canadienne pour l’innovation 763 millions de dollars sur cinq ans. Le gouvernement propose aussi d’établir un financement permanent de 462 millions de dollars par année d’ici 2023-2024 à cette fondation, qui pourra ainsi aider 17 500 chercheurs et 27 000 étudiants et boursiers postdoctoraux par année.

Le Fonds de soutien à la recherche, qui couvre les coûts liés à l’entretien des laboratoires et des espaces de recherche, recevra 231,3 millions de dollars sur cinq ans, puis 58,8 millions par année par la suite.

Ottawa est conscient que le monde se dirige vers une économie fondée sur le savoir et qu’il faut encourager les jeunes à s’intéresser aux sciences et aux technologies.

Il est à prévoir que [plusieurs jeunes] occuperont des emplois et travailleront dans des industries qui n’existent même pas encore.

Budget fédéral 2018

C’est pourquoi le budget propose un nouvel investissement de 210 millions de dollars sur cinq ans pour le programme de Chaires de recherche du Canada. Ce financement pourrait mener à la création de 250 chaires de recherche supplémentaires d’ici 2021, des chaires qui aideront considérablement les chercheurs en début de carrière.

Pour accroître la diversité et le nombre de femmes en science, le gouvernement octroie environ 5 millions de dollars par année au cours des cinq prochaines années.

Le gouvernement veut ainsi « bâtir une collectivité scientifique qui ressemble davantage au Canada, c’est-à-dire une collectivité plus diversifiée et comptant un plus grand nombre de femmes ».

« Réinventer » le Conseil national de recherches

Le Conseil national de recherches obtiendra un budget de 540 millions de dollars sur cinq ans, puis 108 millions de dollars par année. On souhaite ainsi encourager les chercheurs à tester des idées de recherche novatrices et encourager une meilleure collaboration entre les établissements postsecondaires et les entreprises de recherche et de développement.

Le gouvernement propose de convertir le financement temporaire de longue date du Conseil en un financement permanent de 298 millions de dollars sur 5 ans et de 59,6 millions par année par la suite.

Ainsi, le financement proposé dans ce budget augmentera le budget total du Conseil national de recherches à 1,1 milliard de dollars par année.

Autres faits saillants :

  • 572,5 millions de dollars sur 5 ans pour financer l’exploitation de données massives
  • 48 millions sur 5 ans pour le Centre for Drug Research and Development
  • 9,4 millions de dollars sur 5 ans pour créer un centre d’innovation sur les maladies infectieuses au Laboratoire national de microbiologie du Canada à Winnipeg (celui qui a développé le premier vaccin contre le virus Ebola)
  • 20,6 millions de dollars sur 4 ans (à partir de 2019) à Savoir polaire Canada pour soutenir la recherche en sciences et technologies polaires;
  • 24 millions sur 5 ans pour l’Institut Rick Hansen (recherche et soin des blessures de la moelle épinière);
  • 15 millions sur 5 ans pour l’Institut d’informatique quantique
Bandeau de notre section sur le budget fédéral 2018

Recherche

Économie