•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eddy de Pretto, nouvelle coqueluche de la chanson française

Eddy de Pretto chante aux 33es Victoires de la musique le 9 février 2018.

Le chanteur Eddy de Pretto, aux 33es Victoires de la musique, le 9 février 2018

Photo : Getty Images / THOMAS SAMSON

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Nouveau venu sur la scène musicale française, Eddy de Pretto pourrait bien devenir une vedette au Québec grâce à son mélange maîtrisé de hip-hop et de chanson française.

Il fait déjà salle comble en France alors que Cure, son premier album complet, ne sort en France et au Québec que vendredi (le disque sera d’ailleurs offert en écoute sur ICI Musique (Nouvelle fenêtre)).

Oui, Eddy de Pretto se fait remarquer grâce à son talent et à ses textes. Le public et l’industrie musicale française ont confirmé son talent alors qu’il s’est retrouvé en nomination dans la catégorie révélation de la scène aux dernières Victoires de la musique, l'équivalent français du Gala de l'ADISQ.

La mère d’Eddy de Pretto adorait Nougaro, Barbara et les autres grands noms de la chanson française. Lui, dans sa banlieue parisienne de Créteil, où il est né en 1993, a été mis en contact avec le rap. Unifier les deux univers allait de soi pour le jeune artiste formé en chant, en danse et en théâtre à l’Institut supérieur des arts de la scène (Paris).

Le chant d’Eddy de Pretto rappelle Stromae et parfois Pierre Lapointe, surtout dans la pièce Rue de Moscou. Dans ses textes, il s’exprime sur la banlieue, son ego, la sexualité et la masculinité, et « il parle des codes de la virilité que la société lui impose et que sa génération remet en question ».

En entrevue dans divers médias français, le chanteur de 24 ans a souvent affirmé qu’il est une personne non genrée.

Afin que les chansons de son premier album prennent forme, il a travaillé avec les producteurs Kyu Steed et Haze, créateurs du son des rappeurs PNL et Booba.

Le public québécois pourra voir, et surtout entendre, Eddy de Pretto, car il sera en concert à l’Astral de Montréal le 10 juin, aux FrancoFolies de Montréal.

Avec les informations de Les inrocks

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !