•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manon Massé sera l’aspirante première ministre pour Québec solidaire

La co-porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé.
Manon Massé sera la candidate solidaire au poste de premier ministre. Photo: Radio-Canada

C'est Manon Massé qui représentera QS au débat des chefs et sera l'aspirante première ministre du parti en vue des élections provinciales du 1er octobre. Gabriel Nadeau-Dubois a décidé de s'incliner pour laisser la place à sa collègue.

« C’est avec un immense sens des responsabilités que je demande aux membres de Québec solidaire d’être celle qui mènera notre mouvement à la victoire le 1er octobre », a déclaré lundi la députée de Sainte-Marie–Saint-Jacques, dont la candidature devra être entérinée lors d'un vote au conseil national du parti en mai.

« Je ne suis pas une politicienne comme les autres », a-t-elle fait valoir. « Il y a longtemps, j’ai pris un engagement qui a guidé tout mon parcours, toute ma vie : prendre soin du monde, peu importe les circonstances. »

Elle a toutefois hésité avant de se lancer. « Ça m’a pris un certain temps avant de comprendre que ma force, c’était ma différence », a-t-elle expliqué.  

Je ne fitte pas dans le moule et c’est parfait, j’en suis très fière. Je commence à comprendre que c'est une force de ne pas être une politicienne de carrière.

Manon Massé, candidate solidaire au poste de première ministre

De son côté, Gabriel Nadeau-Dubois a affirmé que le parti devait être incarné par une voix d'« expérience » et « singulière ». « Cette voix, ce regard, j'en suis convaincu, c'est Manon Massé. »

« Ma décision est d'abord politique, mais elle est aussi personnelle », a-t-il poursuivi. Moins d'un an après son arrivée en politique partisane, il estime avoir encore beaucoup à apprendre. « J'ai plus le goût du terrain que des studios de télé et des grands débats », a-t-il dit.

Il a souligné que l'authenticité de Mme Massé était une inspiration pour lui.

En mon âme et conscience, je pense que la meilleure personne pour ce poste, en 2018, c'est Manon.

Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de Québec solidaire

Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé avaient tous les deux manifesté leur intérêt pour le poste par le passé.

Mme Massé avait indiqué en août qu’elle envisageait depuis plusieurs mois d'être l’aspirante première ministre.

De son côté, M. Nadeau-Dubois a déclaré à La Presse canadienne en juin qu’il ne « reculerait pas » si ce scénario se présentait.

Les deux candidats avaient indiqué qu'il n'y aurait pas de course à la chefferie. Ils souhaitaient plutôt laisser les membres du parti décider qui serait le meilleur candidat dans les circonstances.

Le parti de gauche a l’intention de redistribuer certains pouvoirs du premier ministre au vice-premier ministre et aux parlementaires, s'il forme le prochain gouvernement.

Le premier ministre s'occuperait de la gestion de l'État tandis que le vice-premier ministre s'occuperait des travaux parlementaires et agirait en tant que chef parlementaire.

Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois ont été élus porte-parole de QS en mai.

M. Nadeau-Dubois avait officialisé son ralliement au parti moins de trois mois plus tôt. L'ancien leader étudiant a par la suite remporté l'élection partielle dans la circonscription montréalaise de Gouin.

Mme Massé a fait son entrée à l'Assemblée nationale en 2014 comme députée de Sainte-Marie–Saint-Jacques.

Politique provinciale

Politique