•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plasma sanguin rémunéré : la publicité au Nouveau-Brunswick crée de l’inquiétude

La façade de l'immeuble portant le nom de l'entreprise.

La clinique de l'entreprise Canadian Plasma Resources à Moncton

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La clinique privée Canadian Plasma Resources, qui recueille des dons de plasma sanguin contre rémunération à Moncton, est bien active, et sa campagne publicitaire inquiète ses détracteurs.

L'entreprise ouverte depuis sept mois offre présentement à ses clients de lui faire cinq dons de plasma sanguin en échange de 250 $. L'offre est alléchante, mais elle peut être dangereuse, selon Maxime Dubé, membre de la Coalition de la santé du Nouveau-Brunswick et du Front commun pour la justice sociale.

« Une personne qui est démunie, qui a besoin d'argent va y aller chaque semaine. Puis, cette personne va finir par s'épuiser à force de donner toujours du plasma de façon excessive », affirme Maxime Dubé.

Le site Internet de l'entreprise indique que des dizaines de rendez-vous sont prévus chaque jour, notamment grâce à ses publicités sur les réseaux sociaux. Elle y fait tirer des billets pour assister à des parties des Wildcats, elle promet des cartes-cadeaux de Tim Hortons et elle encourage les internautes à amener leurs amis qui ont besoin d'argent.

« C'est une exploitation des personnes les plus démunies parce qu'en fait c'est ceux-là qui auraient besoin de cet argent qu'ils promeuvent », lance Maxime Dubé.

La clinique a toutefois été autorisée par Santé Canada et elle est soumise aux mêmes normes sanitaires que la Société canadienne du sang.

« Donc, Santé Canada a vraiment juste statué sur le fait que le prélèvement du sang comme tel était un danger ou non », estime Maxime Dubé.

Mais la Société canadienne du sang refuse d'acheter le plasma récolté par l'entreprise.

Le produit sanguin doit donc être traité à l'extérieur du Canada.

« Le plasma qui est prélevé par cette entreprise n'est pas au bénéfice des Canadiens. Il est exporté en Allemagne dans les usines de traitement. Puis, les médicaments qui sont faits à partir de ce plasma ne sont pas nécessairement utilisés au Canada », soutient Maxime Dubé.

À quoi sert le plasma sanguin?

Le plasma sanguin est le fluide jaunâtre qui reste après que le sang a été dépouillé de ses globules rouges et blancs et de ses plaquettes. Il est généralement utilisé dans la conception d'une variété de produits pharmaceutiques. Le plasma est notamment utilisé dans le traitement de troubles de la coagulation, de maladies hépatiques et de cancers.

La clinique Canadian Plasma Resources n'a pas répondu à la demande d'information présentée par Radio-Canada.

Le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick a quant à lui répondu par courriel qu'il n'a « pas l'intention de présenter des mesures législatives ou réglementaires qui interdiraient la collecte de plasma rémunéré par les sociétés privées ».

D’après un reportage d’Anaïs Brasier

Nouveau-Brunswick

Pauvreté