•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Beaucoup de choix pour faire bouger les jeunes de Sept-Îles durant la semaine de relâche

Un dame attend au bas de la glissoire sont enfant qui glisse.

Plusieurs jeux gonflables avaient été déployés pour la journée Mets ta tuque à Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

Quelques centaines de personnes ont participé à la journée « Mets ta tuque » organisée dimanche par la Ville de Sept-Îles pour souligner le début de la semaine de relâche.

Avec les informations de Laurence Royer

Une disco sur patin, des jeux gonflables, des glissades et un atelier de peinture sur neige ont réjoui les enfants qui ont participé à l'événement.

Jusqu'à dimanche prochain, des animations et des activités gratuites sont prévues pour les jeunes de 5 à 17 ans dans tous les secteurs de la Ville, de Gallix à Moisie.

Il s'agit d'une initiative appréciée par les parents.

Il faut avoir des activités de même. C'est ce qui crée une dynamique dans la ville et qu'au niveau familial, les familles sont intéressées à rester ici.

Une mère
Des lignes d'attente se forment devant l'entrée de chacun des jeux gonflables déployés derrière le centre sociorécréatif de Sept-Îles.

Grand bourdonnement de familles autour des jeux gonflables déployés derrière le centre socio-récréatif de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

La superviseure des loisirs à la Ville de Sept-Îles, Mylène Barbeau, indique que les activités et les services proposés pendant la relâche sont très variés.

« Ils sont en congé, mais ça les fait bouger, souligne-t-elle. Il y a des activités pour bouger, des activités culturelles aussi et des activités éducatives pour leur permettre de connaître de nouvelles choses. »

La superviseure des loisirs à la Ville de Sept-Îles, Mylène Barbeau, accorde une entrevue sur le site de la journée Mets ta tuque derrière le centre socioculturel.

La superviseure des loisirs à la Ville de Sept-Îles, Mylène Barbeau, souligne que les activités et les services proposés pendant la relâche sont très variés.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

« Avec la station de ski Gallix, il y a du transport pour permettre aux jeunes d'aller à la station de ski sans que les parents aient besoin de se déplacer, donc il y a des facilités comme ça pour les jeunes pendant la semaine de relâche », précise Mylène Barbeau.

Une jeune demoiselle tient sa tuque durant une glissade sur tube lors de la journée Mets ta tuque qui lance la semaine de relâche 2018 à Sept-Îles.

Une jeune demoiselle tient sa tuque durant une glissade sur tube.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Mylène Barbeau ajoute que la Ville de Sept-Îles profite de cette semaine de relâche pour développer un nouveau projet pilote.

Cette année, il y a une nouveauté, un projet pilote. C'est un camp de jour du côté de Ferland. Ce sont des groupes qui sont déjà organisés du lundi au vendredi ...

Mylène Barbeau, superviseure des loisirs à la Ville de Sept-Îles

Le déroulement du projet pilote sera ensuite analysé et pourra guider l'élaboration de la programmation dans le futur.

Les élèves de Port-Cartier et de Fermont sont aussi en semaine de relâche scolaire.

Côte-Nord

Société