•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba signe le plan fédéral sur les changements climatiques

Des sols craquelés par la sécheresse.

Le plan de taxe sur le carbone du Manitoba fera l'objet d'un examen fédéral en 2019.

Photo : Getty Images / RooM RF

Radio-Canada

Après plusieurs mois de négociations, le Manitoba a mis fin au bras de fer l'opposant à Ottawa sur la question des changements climatiques. La province a finalement rejoint le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques, un plan du fédéral pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le Manitoba pourrait recevoir près de 67 millions de dollars du Fonds du leadership pour qu'elle puisse investir dans des projets visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

En décembre, le fédéral a informé le gouvernement Pallister que la province aurait jusqu'au 28 février pour ratifier le plan d'Ottawa.

La ministre du Développement durable, Rochelle Squires, a déclaré aux journalistes vendredi que la date fixée par Ottawa suggère qu'une taxe uniforme de 25 $ la tonne sur le carbone atteindra les objectifs fixés par le fédéral en matière d'émissions.

« Nous sommes convaincus que notre prix de 25 $ sur le carbone reflète adéquatement notre profil d'émissions au Manitoba et que cela réduira davantage les émissions que le minimum nécessaire », a déclaré Mme Squires.

Malgré le fait qu'une cible fédérale de 50 $ la tonne en cinq ans soit explicitement mentionnée dans l'entente-cadre, la ministre fédérale de l'Environnement, Catherine McKenna, affirme que le Manitoba atteindra les objectifs pour les deux premières années et qu'Ottawa révisera chaque année le plan de tarification du carbone de chaque province.

Ottawa n'a pas indiqué quelles mesures elle pourrait prendre si le Manitoba ne se conforme plus aux règles après deux ans, mais le gouvernement fédéral a rédigé une loi sur le minimum nécessaire concernant la taxe sur le carbone et mène des consultations publiques avant de les présenter au Parlement.

Il ne reste désormais plus que la Saskatchewan à tenir tête au gouvernement, toutes les autres provinces et tous les territoires ont accepté d'appuyer le plan.

Manitoba

Changements climatiques