•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meurtre de Tina Fontaine : rassemblement à Halifax après le verdict

Rassemblement le 23 février 2018 à Halifax suite au verdict rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine.
Rassemblement le 23 février 2018 à Halifax suite au verdict rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine. Photo: Radio-Canada

Un rassemblement a eu lieu vendredi à Halifax, comme en plusieurs autres endroits au Canada, après l'acquittement la veille de Raymond Cormier, qui était accusé du meurtre de Tina Fontaine, cette adolescente autochtone de 15 ans retrouvée morte à Winnipeg en 2014.

Amanda Rekunyk, l’une des organisatrices du rassemblement au Grand Parade, devant l’hôtel de ville d’Halifax, explique qu’il s’agit d’un geste de solidarité envers la famille de Tina Fontaine, de la Première Nation de Sagkeeng, au nord-est de Winnipeg.

Rassemblement le 23 février 2018 à Halifax suite au verdict rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine.Rassemblement le 23 février 2018 à Halifax suite au verdict rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine. Photo : Radio-Canada

« Nous exprimons notre amour pour eux, nos prières pour eux, et notre solidarité avec ceux qui recherchent la justice pour Tina, ainsi que pour Colten [Boushie] et toutes les femmes autochtones disparues ou assassinées qui sont ignorées par notre système de justice canadien », a expliqué Mme Rekunyk.

Plus tôt ce mois-ci, Gerald Stanley, un fermier de la Saskatchewan, avait été acquitté du meurtre au deuxième degré de Colten Boushie, un homme de 22 ans de la Première Nation Red Pheasant abattu en 2016.

Rassemblement le 23 février 2018 à Halifax suite au verdict rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine.De nombreuses personnes se sont réunies à Halifax, à la suite du verdict rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine. Photo : Radio-Canada

Lorraine Whitman, présidente de l’Association des femmes autochtones de la Nouvelle-Écosse (Nova Scotia Native Womens Association), indique que son groupe espérait un tournant dans la manière dont sont perçues et traitées les femmes autochtones, dans la foulée de la Commission de vérité et réconciliation. Mais elle croit que rien n’a changé.

Raymond Cormier et Tina FontaineRaymond Cormier était accusé du meurtre non prémédité de Tina Fontaine. Photo : Radio-Canada

La famille de Tina Fontaine mérite de pouvoir faire son deuil, croit Mme Whitman, « mais ça ne s’est pas produit, et on continue de voir cela arriver dans les cas de femmes autochtones disparues et assassinées. »

Rassemblement le 23 février 2018 à Halifax suite au verdict rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine.Rassemblement le 23 février 2018 à Halifax suite au verdict rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine. Photo : Radio-Canada

« La réalité, c’est que le système de justice canadien est à deux vitesses », estime Mme Whitman. « Il ne satisfait pas les besoins des Canadiens autochtones et il continue de nous discriminer. Comment pouvons-nous nous sentir en sécurité dans un pays qui ne nous voit pas comme égaux ? Si la victime avait été une femme non-autochtone et l’accusé un homme autochtone, nous aurions vu un dénouement très différent. »

Cheryl Maloney, professeur de sciences politiques à l’Université du Cap-Breton, abonde dans le même sens. « Nous ne nous sentons pas en sécurité », déplore-t-elle.

Rassemblement le 23 février 2018 à Halifax suite au verdict rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine.Les gens présents ont allumée des bougies à la mémoire des femmes autochtones disparues ou assassinées. Photo : Radio-Canada

Mme Maloney croyait que la voie à suivre était de partager avec les autres Canadiens la réalité des femmes et des filles autochtones, ce qui a été fait avec la Commission de vérité et réconciliation.

Rassemblement le 23 février 2018 à Halifax suite au verdict d'acquittement rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine à Winnipeg.Rassemblement le 23 février 2018 à Halifax suite au verdict d'acquittement rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine à Winnipeg. Photo : Radio-Canada / Nahila Bendali

« Ce que cette affaire m’a montré, c’est que les gens savent », dit-elle. Elle se dit déçue, dans la foulée de l’affaire Boushie et du procès de Gerald Stanley, de constater les commentaires haineux qui ont été exprimés.

Rassemblement le 23 février 2018 à Halifax suite au verdict rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine.Les gens se sont rassemblés au Grand Parade, devant l’hôtel de ville d’Halifax. Photo : Radio-Canada

Cette expérience lui a « ouvert les yeux », dit-elle, et elle la trouve « vraiment difficile ».

Mme Maloney regrette que les nombreux groupes qui se dévouent aux jeunes autochtones soient sous-financés.

Rassemblement le 23 février 2018 à Halifax suite au verdict rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine.Rassemblement le 23 février 2018 à Halifax suite au verdict rendu dans le dossier du meurtre de Tina Fontaine. Photo : CBC / Shaina Luck

« Rien ne change », déplore Mme Maloneye « Tous les groupes ou organisations qui sont là pour épauler les Tina de ce monde, ils manquent d’argent. »

« Si c’était important pour les Canadiens, le gouvernement réagirait », laisse-t-elle tomber.

Amanda Rekunyk, pour sa part, se demande si les politiciens ne lancent que des paroles en l’air lorsqu’ils parlent de justice pour les peuples autochtones et de réconciliation avec eux.

Amanda Rekunyk à Halifax le 23 février 2018.Amanda Rekunyk à Halifax le 23 février 2018. Photo : Radio-Canada

« Le deuil est très douloureux. C’est difficile à décrire », avoue-t-elle.

« Nous avons organisé ceci en tant que femmes autochtones, mais nous avons besoin de nos alliés », dit Mme Rekunyk. « En tant que population, nous sommes 3 % du Canada et nous avons besoin de vous pour donner plus de portée à notre message. Quand nous parlons, nous avons besoin que vous y fassiez écho. »

Avec les informations de Shaina Luck de CBC et Nahila Bendali

Avec les informations de CBC

Nouvelle-Écosse

Nations métisses et autochtones