•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nelly et Simon – Mission Yéti : une aventure sympathique

Les deux héros du film Nelly et Simon – Mission Yéti étudient le calepin d'un explorateur disparu.
Guillaume Lemay-Thivierge et Sylvie Moreau prêtent leur voix aux héros du film d'animation québécois Nelly et Simon – Mission Yéti. Photo: Productions 10e Ave
Radio-Canada

CRITIQUE – Poursuite endiablée sur les toits du Vieux-Québec en 1956 : Nelly et Simon – Mission Yéti, le dernier film d'animation de Productions 10e ave, commence sur les chapeaux de roue.

Un texte de Pascale Fontaine

L'intrépide détective privée Nelly Maloye (la vitaminée Sylvie Moreau) fait la rencontre de Simon Picard (Guillaume Lemay-Thivierge), un jeune chercheur obsessionnel qui tente de prouver l'existence du Yéti. À l'aide du carnet de l'explorateur Madison, ils partiront au Népal sur les traces de l'abominable homme des neiges.

C'est là que le long métrage perd son souffle en mitraillant le spectateur de mésaventures tartes à la crème qui feront rire bien des petits, mais pas forcément leurs parents. Les saynètes ne permettent pas de développer la profondeur des personnages, à commencer par le jeune sherpa Tensing qui doit terminer la mission de son grand-père disparu 30 ans plus tôt avec l'équipe de l'expédition Madison. On aurait bien aimé que Nelly et Simon – Mission Yéti laisse un peu plus de place à l'émotion.

Par contre, le film met en vedette un personnage féminin fort, celui de Nelly Maloye. Fonceuse, résiliente et touche-à-tout, elle fait souvent office de locomotive au fil de l'histoire, en entraînant son compagnon de voyage un peu plus cérébral dans ses folles cascades. C'est rafraîchissant.

Ce long métrage québécois, qui tente de rivaliser avec les grandes productions américaines même s'il n'a qu'une fraction de leurs budgets (environ 7 millions de dollars pour 350 jours de production), laisse entrevoir par quelques plans saisissants le savoir-faire en animation au Québec. Après La légende de Sarila en 3D et Le coq de St-Victor, on sent que Nelly et Simon – Mission Yéti travaille fort à relever ce défi colossal.

Malgré tout, cette petite évasion durant la relâche scolaire plaira à de nombreux enfants qui en ressortiront avec quelques bonnes leçons en poche.


Nelly et Simon – Mission Yéti
Réalisation : Nancy Florence Savard et Pierre Greco
Voix : Guillaume Lemay-Thivierge, Sylvie Moreau et Rachid Badouri
Sortie en salle le 23 février
Cote : 3/5

Cinéma

Arts