•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Importante perquisition liée aux Hells Angels en Outaouais

Policier de la Sûreté du  Québec

Policier de la Sûreté du Québec

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Radio-Canada

La Sûreté du Québec (SQ) a procédé à une série de perquisitions, vendredi, dans le cadre d'une enquête sur un réseau de trafic de stupéfiants qui serait lié aux Hells Angels. Les policiers se sont notamment rendus à Val-des-Monts et à Saint-André-Avellin en Outaouais.

Une centaine d’agents de l’Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO) ont été déployés dans huit résidences et un commerce en Outaouais, dans la région de Montréal et dans les Laurentides.

L’une des perquisitions s'est déroulée à l’érablière Langlois de Saint-André-Avellin. Ce commerce est la propriété de Michel Langlois, l’un des membres fondateurs des Hells Angels du Québec, selon le Registre des entreprises du Québec.

Ces perquisitions doivent permettre de colliger davantage d'informations ou d'éléments pour étoffer la preuve que l'on possède déjà dans le cadre de cette enquête, d’après la SQ.

Les policiers avaient déjà effectué des perquisitions dans le cadre de cette enquête les 24 janvier, 20 et 22 février.

Jeudi, une soixantaine de policiers ont visité quatre résidences, un commerce et trois entrepôts. L'opération s'est déroulée dans les municipalités de Saint-André-d'Argenteuil, L'Ascension, Prévost, Saint-Colomban et Mirabel. Aucune arrestation n'a été effectuée.

De nombreuses perquisitions dans plusieurs régions

Dans le cadre du projet Objection, les policiers de la SQ ont réalisé des perquisitions à Montréal, dans Lanaudière, les Laurentides et l’Outaouais. En tout, plus d’une cinquantaine de lieux ont fait l’objet de visites par les policiers, soit des résidences, des entrepôts et des commerces.

Lors de ces perquisitions, les policiers ont saisi :

  • 20 kg de cocaïne
  • 2 300 000 $ en argent comptant
  • Près de 200 000 comprimés de drogue de synthèse
  • Trois presses hydrauliques
  • 23 armes longues et 11 armes de poing
  • Quatre vestes pare-balles
  • Des articles à l’effigie des Hells Angels

Plus de 300 policiers ont travaillé dans le cadre de ce projet et l’enquête se poursuit.

Ottawa-Gatineau

Crimes et délits