•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Énergies vertes : Hydro-Québec investit 9 millions au centre-ville de Lac-Mégantic

La mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin, lors de l'annonce de l'implantation du microréseau électrique.

La mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin, lors de l'annonce de l'implantation du microréseau électrique.

Photo : Radio-Canada / Marie Eve Lacas

Radio-Canada

La Ville de Lac-Mégantic et Hydro-Québec s'associent pour créer un microréseau électrique qui sera installé dans le nouveau centre-ville de la municipalité. Les « technologies les plus avancées en matière d'énergie » y seront ainsi mises en application au cours des prochaines années, ce qui fera de ce quartier « une vitrine technologique de premier plan ».

Au total, le microréseau sera composé d'une trentaine de bâtiments résidentiels et commerciaux et comportera jusqu'à 1000 panneaux solaires, des batteries permettant le stockage de 300 kWh d'énergie et des bornes de recharge pour les véhicules électriques.

Aussi, des maisons et des bâtiments auront des équipements de gestion de la consommation. Au total, le microréseau couvrira une superficie de 150 000 mètres carrés.

La mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin, a précisé quels éléments du centre-ville seraient mis à contribution : « On sait qu’il y a des bâtiments institutionnels comme l’hôtel de ville, la gare patrimoniale, qui est déjà construite. Il y a la future caserne, les promenades Papineau, tous les commerces font partie du périmètre, et le centre Visa beauté ».

Hydro-Québec injectera environ 9 millions de dollars dans ce projet. Les premiers travaux débuteront en 2018 et le microréseau devrait entrer en service vers la fin de 2019.

Lac-Mégantic devient l'une des premières villes du Québec à accueillir ce type d'installation.

« C’est une opportunité pour nous, étant donné qu’ils sont à rebâtir le centre-ville, explique David Murray, président d'Hydro-Québec Distribution. Ça nous permettait d’utiliser de nouveaux bâtiments ainsi que des bâtiments qui sont déjà existants. Donc, c’est vraiment une opportunité en or de pouvoir participer avec eux. »

Hélène, une résidente de Lac-Mégantic depuis 40 ans, envisage la création de ce microréseau avec enthousiasme. « C’est un système qui a vraiment du sens parce que c’est propre. [...] On voit que c’est un projet qui va sûrement en inspirer d’autres. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Énergies renouvelables

Environnement