•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle école francophone sera construite à Moncton

Des élèves lèvent la main dans une salle de classe.

La nouvelle école francophone de Moncton accueillera des élèves de la maternelle à la huitième année.

Photo : iStock / dolgachov

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Brian Kenny, a annoncé que les travaux préparatoires pour une nouvelle école francophone à Moncton commenceront cette année. Le gouvernement a prévu 2 millions de dollars dans son budget 2018-2019 pour ces travaux.

Un texte de Michel Corriveau

Il s’agira d’une école pour les élèves de la maternelle à la 8e année. Le gouvernement n’a toutefois pas encore déterminé combien d’élèves pourra accueillir la nouvelle école. Il n’a pas déterminé non plus où sera construite cette école.

C’est vraiment une bonne nouvelle pour les élèves de Moncton, parce que toutes les écoles sont en train de déborder.

Sébastien Poirier, parent et instigateur d’un groupe de pression pour une nouvelle école

Depuis plusieurs mois, des parents réclament une nouvelle école à Moncton. La ville connaît depuis plusieurs années une croissance importante du nombre d’élèves.

Le District scolaire francophone Sud s’attend d’ailleurs à ce que la majorité des écoles francophones de Moncton manque de classes d’ici 2024.

Le ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance s'adresse aux journalistes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le ministre Brian Kenny a annoncé à l'Assemblée législative qu'une nouvelle école francophone sera construite à Moncton.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Sébastien Poirier, un parent, croit que la nouvelle école pourrait être construite à proximité de l’école l’Odyssée. Il estime que la nouvelle école devrait être en mesure d’accueillir de 650 à 700 élèves.

Par ailleurs, le gouvernement a annoncé des études liées à de nouvelles constructions ou à des rénovations dans une quinzaine d’écoles. Ces études, qui visent à déterminer les besoins, coûtent en moyenne 50,000 $.

Voici les écoles francophones où il y aura des études :

  • École Mathieu Martin
  • École secondaire Népisiquit
  • École Saint-Henri
  • École Amirault
  • École Marie-Esther
  • École Louis-Mailloux
  • École Mgr-Marcel-Francois-Richard
  • École Saint-Jacques
  • Miramichi Valley
  • École Sainte-Anne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !