•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Greyhound quitte le nord de la Colombie-Britannique

Un autocar Greyhound devant la gare de Prince George, en Colombie-Britannique
La gare routière de la compagnie Greyhound à Prince George Photo: Radio-Canada / Andrew Kurjata
Radio-Canada

L'entreprise d'autocars Greyhound Canada ne desservira plus le nord de la Colombie-Britannique et l'île de Vancouver.

Le service est notamment arrêté de Prince Rupert à Prince George, de Dawson Creek à Whitehorse et de Victoria à Nanaimo.

Néanmoins, les autocars resteront en service jusqu'au 31 mai « pour permettre aux usagers de voyager en toute sécurité les mois d’hiver ».

Le Conseil des transports de passagers de la Colombie-Britannique a donné son accord et publié la décision sur sa page web (Nouvelle fenêtre).

Plus d'argent

Selon Greyhound Canada, la baisse du nombre de passagers en Colombie-Britannique lui fait perdre 35 000 $ par jour. L'entreprise chiffre ses pertes à 70 millions de dollars depuis six ans.

La compagnie affirme qu’elle pourra désormais mieux répondre à la demande des usagers du centre et du sud de la province.

La nouvelle a suscité des critiques de la part des communautés du nord de la province qui rappellent qu'il y a peu d’options pour les personnes n'ayant pas de voiture.

Dans sa politique, le Conseil des transports de passagers affirme qu'il « ne peut forcer une entreprise privée à subir indéfiniment des pertes financières importantes ».

La ministre attristée

Claire Trevena, la ministre du Transport de la Colombie-Britannique, juge « malheureuse » la décision du Conseil des transports qui est un organe indépendant du gouvernement.

La prochaine étape, dit-elle, est de travailler avec les collectivités du Nord pour assurer un service de transport sécuritaire.

Colombie-Britannique et Yukon

Transports