•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • La course de chiens de traîneau, héritage des terres nordiques

    Chien au regard perçant.

    Husky utilisé pour la randonnée à traîneau.

    Photo : Radio-Canada / Capture d'un reportage de 1961

    Radio-Canada

    D'abord inventé par les peuples autochtones pour se déplacer l'hiver, le traîneau à chiens a bien évolué depuis. De moyen de transport, il s'est transformé en sport prisé par les touristes et les amoureux de la saison froide. Incursion dans l'univers de l'une des activités les plus emblématiques du Québec et du Canada.

    Dans les pays nordiques, le traîneau à chiens est aujourd’hui utilisé pour la randonnée, mais aussi pour les courses de compétition. Au Canada, les carnavals d’hiver sont l’occasion idéale d’organiser ce type d’activités.

    Magazine international des jeunes, 1961

    Ce reportage silencieux présenté au Magazine international des jeunes nous montre une excursion de chiens dans la région de Québec, en 1961. Des meneurs d’attelages, communément appelés « mushers », se rassemblent dans un stationnement. Un magnifique husky aux yeux perçants regarde la caméra. On prépare les animaux à courir dans la neige.

    Ces courses permettent au pilote d’attelage de profiter du grand air et de la nature en hiver. Une façon pour certains d’apprivoiser les rigueurs de la saison froide.

    Édition magazine, 13 mars 1990

    À l’émission Édition magazine du 13 mars 1990, Marie-Lise Dionne se penche sur « cet héritage des habitants des terres nordiques ». À Saint-Jean-de-Cherbourg, dans le Bas-Saint-Laurent, la journaliste en profite pour interroger quelques adeptes de ce sport.

    Un loisir qui gagne en popularité

    L’hiver canadien fascine les touristes. Les randonnées à traîneaux connaissent du succès auprès des Européens, mais aussi des Canadiens. Au début des années 2000, la journaliste Julie St-Laurent s’intéresse à cet engouement.

    Téléjournal, 22 février 2002

    Dans un reportage du Téléjournal du 22 février 2002 animé par Michaëlle Jean, Julie St-Laurent part à la rencontre d’acteurs de cette industrie en Estrie. Elle explique que les entreprises qui offrent des randonnées de traîneau à chiens en sont à définir leurs normes de qualité. Une demande de Tourisme Québec.

    La popularité de ce loisir nordique ne se dément pas. Parcs Canada et Parcs Québec l’intègrent de plus en plus dans leurs programmes d’activités.

    Pour les passionnés, il ne suffit pas d’aimer l’hiver et l’aventure, il faut surtout apprécier la proximité des animaux.

    Ce qui compte, c’est pouvoir passer quelques heures à parcourir des kilomètres seul, avec le meilleur ami de l’homme.

    La journaliste Julie St-Laurent
    Encore plus de nos archives

    Commentaires fermés

    L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

    Archives

    Sports