•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sources journalistes : l'appel de Marc-Yvan Côté entendu d'urgence

Marc-Yvan Côté et ses avocats au palais de justice de Québec en novembre dernier.

Marc-Yvan Côté et ses avocats au palais de justice de Québec

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

La Cour supérieure entendra dès la semaine prochaine la requête des avocats de Marc-Yvan Côté : ils contestent le jugement qui a permis à deux journalistes de ne pas témoigner.

Un texte de Yannick Bergeron

Les procureurs de M. Côté voulaient que les journalistes Louis Lacroix et Marie-Maude Denis révèlent leurs sources pour appuyer leur requête en arrêt des procédures en raison de fuites médiatiques.

Le juge André Perreault, qui doit entendre le procès de Marc-Yvan Côté, Nathalie Normandeau et quatre autres coaccusés, a exempté les journalistes en vertu de la nouvelle Loi sur la protection des sources journalistiques.

Le juge Perreault doit annoncer le 26 mars s'il annule le procès pour complot, corruption, fraude et abus de confiance des six coaccusés en raison de fuites médiatiques.

La Cour supérieure doit donc trancher la demande d'appel portant sur le témoignage des journalistes avant cette date.

Les parties ont donc rendez-vous devant la Cour supérieure le 1er mars pour défendre leur position.

Justice et faits divers