•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maritime Link : le courant est activé entre la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve

Les câbles de transport d'électricité posés au fond du détroit de Cabot, entre T.-N.-L. et la N.-É.

Les câbles posés dans le détroit de Cabot ont 10 cm d'épaisseur. Le câble sous-marin s'étend sur 170 km.

Photo : Emera NL

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'électricité a commencé à circuler mardi dans les nouveaux câbles sous-marins qui relient la Nouvelle-Écosse à Terre-Neuve-et-Labrador.

Un communiqué publié par Nalcor, la société publique d’énergie de Terre-Neuve-et-Labrador, indique que les premiers échanges énergétiques permettront aux clients des deux provinces de faire des économies sur leur facture d’électricité.

« Nous avons maintenant la possibilité d'importer de l'énergie par le biais du lien maritime, ce qui coûte moins cher que de brûler du pétrole pour produire de l'électricité à l'usine de Holyrood », peut-on lire dans le communiqué.

Le chef de la direction de Nalcor, Stan Marshall, a déclaré la semaine dernière que l'achat d'électricité de la Nouvelle-Écosse permettrait d'économiser 50 000 $ par jour comparativement au coût de l'électricité produite par la génératrice au mazout de Holyrood.

Les câbles électriques qui doivent amener l'électricité de la future centrale hydroélectrique de Muskrat Falls, au Labrador, vers l'île de Terre-Neuve devraient entrer en service plus tard cette année.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !