•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une supernova survenue il y a 10,5 milliards d'années

Représentation artistique d'une supernova.
Représentation artistique d'une supernova Photo: NASA
Radio-Canada

Une explosion cosmique colossale qui s'est produite seulement 3,3 milliards d'années après le big bang, quand l'Univers avait le quart de son âge actuel, a été détectée par une équipe internationale menée par des astrophysiciens britanniques.

Un texte d'Alain Labelle

La lumière émise par cette supernova a mis pas moins de 10,5 milliards d'années pour parvenir à la Terre. Cette supernova est la plus éloignée jamais observée, selon ses découvreurs.

L'Univers tel que nous le connaissons serait âgé de 13,8 milliards d'années.

Une supernova décrit l'ensemble des phénomènes qui résultent de l'explosion d'une étoile à la fin de sa vie. Celle-ci est classée dans la catégorie des hypernovas, des supernovas extrêmement lumineuses et rares dont les premières n'ont été découvertes qu'il y a 10 ans.

La supernova observée en septembre 2016.La supernova observée en septembre 2016. Photo : Université Southampton /Mathew Smith

Elle a été nommée DES16C2nm par l’équipe de scientifiques coordonnée par le Pr Mathew Smith de l’Université de Southampton.

DES16C2nm est extrêmement éloignée, extrêmement lumineuse et extrêmement rare. Ce n'est pas le genre d’événement qu'un astronome observe tous les jours.

Mathew Smith

Cette découverte a été réalisée grâce à la collaboration internationale Dark Energy Survey, un programme dont l’objectif est de cartographier des centaines de millions de galaxies. Son but est de mieux comprendre la nature de l'énergie noire, la force mystérieuse qui jouerait un rôle central dans l’expansion de l’Univers.

L'énergique fin d’une étoile

Les phénomènes qui accompagnent la mort d'une étoile sont très violents, car la matière qui compose l'astre est éjectée à des vitesses de plusieurs milliers de kilomètres par seconde.

En raison de la grande quantité d'énergie qu’elle libère, une hypernova brille autant que 200 millions de soleils, et peut même être aperçue depuis la Terre.

Cette hypernova a été détectée pour la première fois en août 2016. Sa distance et son extrême luminosité ont ensuite été confirmées en octobre 2017 par trois télescopes, dont le Très Grand Télescope situé au Chili et l’Observatoire Keck d’Hawaii.

« En plus d'être une découverte vraiment stimulante, DES16C2nm, qui est située à une distance extrême, nous donne un aperçu unique de la nature des supernovas super lumineuses », explique Mathew Smith.

La lumière ultraviolette émise par cette supernova permet d’estimer la quantité de métal produite dans l'explosion et la température de l'explosion elle-même, deux informations essentielles pour comprendre les causes de ces explosions cosmiques.

Le détail de cette découverte est l’objet d’un article publié dans l'Astrophysical Journal (Nouvelle fenêtre).

Astronomie

Science