•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une visite guidée sur l'histoire des Métis au Musée pour les droits de la personne

Une image de Louis Riel, sur un panneau, au premier plan, dans une galerie du musée

Le Musée canadien pour les droits de la personne lance une nouvelle visite guidée sur l'histoire des Métis.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Radio-Canada

À l'occasion de la journée Louis-Riel, le Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP), à Winnipeg, a lancé lundi une nouvelle visite guidée qui explore l'histoire du peuple métis.

Le concept a été élaboré avec l'aide de l'Institut Louis-Riel, de la Fédération métisse du Manitoba (MMF) et de l'Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba.

« On a fait des tests : après avoir créé une première visite, on l’a essayée avec ces groupes-là pour avoir un peu de [rétroaction], ensuite on a fait des changements et on a vraiment écouté ce qu’ils nous ont dit », explique Sarah Watkins, conceptrice des programmes d’interprétation au musée. « On a travaillé sur la visite pendant plus d’un an », souligne-t-elle.

Plan serré des épaules et de la tête d'une femme debout devant un mur où sont pendues des oeuvres tissées.

Sarah Watkins, conceptrice des programmes d'interprétation au Musée canadien pour les droits de la personne.

Photo : Radio-Canada / Rosalie Loiselle

Cette visite guidée, d’une durée de 1 h 15 min, s’appuie sur des expositions déjà présentées dans certaines galeries du musée. Le parcours explore les luttes passées et présentes des Métis, les violations de leurs droits ainsi que la résurgence de leur identité.

La visite commence au cercle des Terres ancestrales, dans le hall d'accueil du MCDP, l’occasion de reconnaître que le musée se situe sur le territoire historique des Métis.

Des hommes et des femmes sont rassemblés autour d'un homme dans une grande salle. Sur le mur du fond, le mot bienvenu est écrit en plusieurs langues. Sur le mur de côté, un grand cercle plus illuminé au centre que sur les bords.

Un guide et un groupe de visiteurs au Musée canadien pour les droits de la personne, au départ de la visite guidée sur l'histoire des Métis.

Photo : Radio-Canada / Rosalie Loiselle

Dans la galerie suivante, Perspectives autochtones, les visiteurs en apprennent plus sur le chef métis Louis Riel. L'exposition fait face à la cathédrale de Saint-Boniface, où le personnage historique est enterré.

Cette galerie présente aussi une oeuvre de l'artiste manitobaine Jennine Krauchi, le Sac à feu, qui serait la plus grande broderie perlée métisse du monde. Elle évoque la perte des terres, explique Sarah Watkins.

Une longue broderie perlée, verticale. Au centre, sur un fond noir : les noms d'anciennes réserves routières des Métis; sur les bords, des motifs floraux colorés.

Cette oeuvre de l'artiste métisse Jennine Krauchi serait la plus grande broderie perlée métisse du monde, selon le MCDP.

Photo : Radio-Canada

La visite se poursuit dans la galerie Les parcours canadiens, où l'on raconte l’histoire des pensionnats autochtones et de la résistance métisse.

Elle se termine au 7e étage, devant la guitare peinte par l'artiste métisse Christi Belcourt, dans l'exposition sur la Commission de vérité et réconciliation. « L’artiste utilise un style vraiment intéressant, fait remarquer Sarah Watkins. Ça a l’air un peu comme le perlage. Et elle utilise les connaissances des aînés pour créer les différents motifs. »

La guitare peinte avec des motifs de fleurs, sur un présentoir, derrière une vitre.

Cette guitare peinte par l'artiste métisse Christi Belcourt, présentée dans l'exposition sur la Commission de vérité et réconciliation au musée, fait partie de la visite guidée sur les Métis.

Photo : Radio-Canada

Avec cette visite, le musée espère au moins contribuer à lancer la discussion sur cette histoire, encore méconnue, des Métis du Manitoba et du Canada.

J’espère que les gens vont avoir plus de questions après notre visite. C’est vraiment un début pour parler des droits des Métis.

Sarah Watkins, conceptrice des programmes d’interprétation au MCDP

Plus d'une cinquantaine de personnes avaient assisté aux deux premières visites offertes lundi matin. Après la journée Louis Riel, la visite guidée sera offerte à des groupes sur demande.

Manitoba

Nations métisses et autochtones