•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeunesse, J'écoute apporte son soutien par textos

Un cycliste utilise son téléphone portable alors qu'il se trouve à côté de sa bicyclette. Il se trouve sur une place publique.

Un cycliste et son cellulaire

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le service Jeunesse, J'écoute lance un programme anonyme et gratuit de consultation par messagerie texte 24 heures sur 24 aux jeunes en situation de détresse qui habitent au Manitoba.

L’organisme caritatif offre déjà des services par téléphone et sur le web aux jeunes de 4 à 21 ans. L’arrivée du service texto est un programme pilote qui doit être déployé plus tard dans l’ensemble du Canada.

Des études menées par Jeunesse, J’écoute ont établi que 42 % des jeunes préféraient discuter de leurs problèmes à l’écrit plutôt qu’à l’oral et que 71 % se disent favorables à la messagerie texte.

Jeunesse, J’écoute est le seul service du genre à être en service au Canada jour et nuit. Les appels sont dirigés par des intervenants professionnels qui connaissent bien les questions et préoccupations des jeunes.

Le service de textos destiné aux jeunes en situation de crise a commencé dans deux villes des États-Unis en 2013. Il s’est étendu au pays, et 58 millions de messages ont été traités depuis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !