•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un succès pour le 6e festival Grimpe en ville

Des grimpeurs se préparent à escalader les parois du Parc des Chutes.

Plusieurs dizaines de grimpeurs se sont rendus au Parc des Chutes de Rivière-du-Loup, le 18 février 2018.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pour une sixième année, le festival Grimpe en ville a eu lieu toute la fin de semaine au parc des Chutes de Rivière-du-Loup. Plusieurs dizaines de grimpeurs se sont mesurés à la paroi escarpée de l'endroit.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

En plus de l'escalade sur glace en milieu urbain sur une paroi glacée plutôt escarpée, plusieurs activités ont été proposées depuis vendredi, tant pour les grimpeurs que pour les curieux.

Parmi celles-ci, les festivaliers ont pu écouter la conférence du grimpeur Charles Roberge, vendredi, à la microbrasserie Aux Fous Brassant. Samedi, un espace festif était mis à la disposition des familles où petits et grands ont pu s'amuser avec une minityrolienne.

La fin de semaine s'est conclue dimanche avec une journée libre d'escalade au parc des Chutes. Selon Mathieu Lemieux du comité Grimpe en ville, la popularité de l'événement grandit d'année en année.

« Je vous dirais qu'au niveau des grimpeurs, ça gagne en popularité tranquillement. Il faut dire que le bassin de grimpeurs de glace est plutôt restreint au Québec. Sauf que les gens nous visitent de plus en plus. Juste hier [samedi], on a eu 250 visiteurs. »

— Une citation de  Mathieu Lemieux, membre du comité Grimpe en ville

Des grimpeurs de partout

Parmi les grimpeurs présents, Sylvain Van Wolvelear et Véronique Parke-Bédard sont venus de Portneuf pour affronter le mur de glace louperivois. « Il y en a pour les très expérimentés et il y en a pour les débutants aussi. Donc c'est une place très bonne pour tous les grimpeurs », explique Sylvain Van Wolvelear.

Plusieurs apprentis grimpeurs préparent leur escalade.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'organisation du festival «Grimpe en ville» affirme déjà que l'événement sera de retour en 2019.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

« C'est une belle occasion de se voir entre amis. On vient en groupe, on profite de la journée pour grimper et, en même temps, pour s'amuser et avoir du plaisir », ajoute Véronique Parke-Bédard.

Mathieu Lemieux affirme que le festival est une opportunité pour les débutants de s'initier au sport. « C'est gratuit! Le défi pour les gens qui viennent grimper, c'est juste d'essayer. On se familiarise avec l'équipement et les techniques. »

L'organisation affirme d'ores et déjà que l'événement est un succès sur toute la ligne. « C'est certain qu'on revient pour un 7e festival en 2019 », conclut Mathieu Lemieux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !