•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Léandre Bouchard couronné roi du lac Saint-Jean

Plusieurs personnes applaudissent le cycliste qui arrive avec les bras dans les airs.

Léandre Bouchard était heureux de remporter le défi.

Photo : Radio-Canada / Jessica Blackburn

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après plusieurs compétitions en Coupe du monde et les Jeux olympiques, le cycliste Léandre Bouchard a tenté de ravir un nouveau titre : celui du roi du lac Saint-Jean.

Un défi relevé dans un temps record d’une heure 24 minutes lors de sa première participation à la Traversée du lac Saint-Jean à vélo.

« On roulait à des bonnes vitesses quand même, 25 km/h en fatbike, on voyait ça souvent au compteur. Donc, il y a avait un petit effet d’aspiration et ça s’est fini tactiquement à la fin. Je suis content d’avoir pu sprinter pour avoir la victoire », explique le vainqueur.

La Jonquiéroise Laurence Lévesque a remporté le titre de reine du lac Saint-Jean avec un temps d'une heure 32 minutes.

Mis à part le froid, les conditions étaient optimales pour les cyclistes qui ont parcouru 32 kilomètres entre Roberval et Péribonka.

« Les conditions aujourd’hui sont juste incroyables. C’est un peu spécial... tu te retrouves dans une espèce de désert Arctique. Tu n’as aucune référence. Tu vois quasiment des oasis »

— Une citation de  Geoffroy Dussault, deuxième position de la Traversée du lac Saint-Jean
Un homme sur un vélo roule sur un lac.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les vélos à pneus surdimensionnés comptent de plus en plus d'adeptes.

Photo : Radio-Canada

Un succès pour l'organisation

C’est la cinquième édition de l’événement.

Au fil des ans, la Traversée a beaucoup gagné en popularité alors que les Américains et les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir vivre cette expérience.

« Cette année, on a encore des médias européens qui viennent couvrir l’événement donc évidemment ça donne du rayonnement. Et l’hiver c’est exotique pour les Européens. On dirait qu’ils veulent venir essayer ce défi-là. Donc, on pense qu’on pourrait en attirer davantage », souligne Louis Potvin, responsable des communications de la Traversée.

Au total, 300 cyclistes ont participé à l’événement durant les trois journées de compétitions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !