•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elle arrête un voleur à la tire... et lui offre un café

Une femme, qui porte un bonnet, se tient debout au milieu des bois.
Tess Aboughoushe a arrêté un voleur à la tire mercredi, au centre-ville d'Edmonton. Photo: Tess Aboughoushe/Facebook

Quand elle a entendu crier « Au voleur! », Tess Aboughoushe s'est lancée à sa poursuite dans les rues d'Edmonton. Une heure plus tard, le mal semblait déjà oublié, puisqu'ils sympathisaient autour d'une tasse de café.

Tess Aboughoushe retournait vers son bureau après sa pause déjeuner, mercredi, quand elle a entendu une femme crier : « Au voleur! Il a pris mon portefeuille. »

« Comme dans les films, elle crie et je vois cet homme se mettre à courir. Je n’ai pas réfléchi, j’ai couru après lui », s'est-elle souvenue.

Elle a poursuivi le voleur sur deux pâtés de maisons, en plein centre-ville, et l'a finalement retrouvé au fond d'une allée, caché derrière une benne à ordures.

Il lui a alors tendu le portefeuille, en sanglotant et en s'excusant. La victime du vol, qui les avait rattrapés, a ainsi pu récupérer son bien.

Mais Tess Aboughoushe ne s'est pas arrêtée là : « Je lui ai offert un café parce qu'il avait vraiment l’air désemparé, bouleversé », a-t-elle raconté.

L’homme lui a ensuite expliqué qu’il était venu de Calgary avec des amis, qui l’avaient laissé tomber, sans un sou en poche. Il ne savait où aller et voulait juste rentrer chez lui.

Tess Aboughoushe lui a indiqué le chemin de la bibliothèque publique, où se trouvent des travailleurs sociaux. « Je voulais juste lui montrer un peu de compassion », a-t-elle confié.

Alberta

Justice et faits divers