•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Procès de Lac-Mégantic : le DPCP n'ira pas en appel contre les trois accusés

Le jury du procès de Lac-Mégantic

Le jury du procès de Lac-Mégantic

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le procès de Thomas Harding, Jean Demaître et Richard Labrie a été officiellement clos vendredi, alors que le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a annoncé qu'il ne contestera pas la décision du jury qui les a blanchis le mois dernier.

Les trois ex-employés de la Montreal Maine & Atlantic Railway (MMA) ont été reconnus non coupables de négligence criminelle ayant causé la mort de 47 personnes lors de la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic. Le verdict a été rendu au palais de justice de Sherbrooke après neuf jours de délibérations, le 19 janvier dernier.

« Lors du procès d’une durée de quatre mois, les procureurs ont présenté au tribunal la preuve documentaire admissible et auditionné une trentaine de témoins. Faisant suite au verdict rendu, et conformément à leur rôle, les procureurs ont procédé à une analyse rigoureuse des questions de droit et ont conclu que, dans l’intérêt public, ce dossier ne serait pas porté en appel », a expliqué le DPCP dans un communiqué.

Soulagement

La décision du DPCP a été accueillie « favorablement » et avec soulagement dans le camp du chef de train Thomas Harding, selon ses avocats.

L'avocat de Thomas Harding est entouré de journalistes au palais de justice de Sherbrooke.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'avocat de Thomas Harding, Me Charles Shearson

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

« C'est sûr qu'après tout procès, c'est une étape importante de savoir si le ministère public va décider d'aller en appel sur le verdict ou non. M. Harding est extrêmement soulagé de ne pas avoir à rembarquer dans un autre processus judiciaire en appel », a souligné l'avocat de Thomas Harding, Charles Shearson.

Même si le juge Gaétan Dumas a qualifié la preuve présentée contre les trois accusés de « faible », Me Shearson assure qu'on ne tenait rien pour acquis pour la suite des procédures.

« Le verdict ne peut pas être attaqué en appel, mais seulement des points de droit. [...] L'honorable juge Gaétan Dumas a fait un travail très rigoureux et il a aussi été très neutre et a rendu de bonnes décisions en droit, ce qui a sûrement contribué à la décision de ne pas aller en appel », a-t-il résumé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !