•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Légalisation du cannabis : des retards qui déçoivent en Saskatchewan

Trois variétés de cannabis disposés dans des pots masson.

La Saskatchewan est la seule province au Canada qui n'a pas encore fixé d'âge légal pour la consommation de cannabis à des fins récréatives.

Photo : Radio-Canada / CBC/Chanss Lagaden

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le directeur de la société Best Buds, qui gère trois comptoirs de vente de marijuana en Saskatchewan, affirme que le report de la légalisation du cannabis par Ottawa donnera « plus de temps aux services policiers pour fermer les points de vente » jugés illégaux pour l'instant.

Un texte de Carl Sincennes

Pat Warnecke est déçu d'apprendre que la légalisation du cannabis ne se fera pas avant le mois d'août. Plus le délai est long, plus les comptoirs de vente risquent de fermer, selon lui.

Il affirme également que ce sont les patients qui fréquentent ces endroits qui « seront les plus touchés par ce retard ».

De son côté, le gouvernement de la Saskatchewan a déclaré par courriel que cela lui donnera plus de temps pour se préparer à la légalisation officielle de la marijuana à des fins récréatives.

La Saskatchewan estime que tout retard supplémentaire « aidera les détaillants à s'installer ».

Toutefois, Pat Warnecke aimerait surtout que la province utilise ce temps pour discuter avec « ceux qui sont là depuis le début ». Selon lui, le gouvernement n'a mené aucune discussion avec les détaillants, comme Best Buds, avant la publication de son cadre réglementaire.

Il ajoute que la province privilégie un système qui avantagera la vente de marijuana à des fins récréatives, mais pas la vente de marijuana médicinale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !