•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plaidoyer pour l'ouverture du registre des adoptions à l'Île-du-Prince-Édouard

Un nouveau programme aidera à compenser les dépenses relatives à l’adoption au Nouveau-Brunswick.
L'Île-du-Prince-Édouard est l'une des dernières provinces où le registre des adoptions demeure sous scellé. Photo: iStock
Radio-Canada

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard s'apprête à mener des consultations sur la possibilité d'ouvrir le registre des adoptions. Mais déjà, le comité consultatif chargé du dossier a reçu de nombreux témoignages en appui à l'ouverture du registre au public.

La province insulaire est l'une des dernières au pays où le registre des adoptions demeure sous scellé. Les renseignements au sujet d'une adoption ne sont divulgués que si la province obtient le consentement de l'enfant et de ses parents biologiques.

La coordonnatrice provinciale des adoptions, June MacKinnon, explique que certaines personnes ne souhaitent pas que de tels renseignements soient rendus publics.

Toutefois, de nombreux parents qui ont donné leur enfant en adoption font pression sur le gouvernement pour faire changer les choses.

C'est le cas notamment de Charlotte MacAulay, qui fait partie d'un groupe Facebook qui demande à la province d'ouvrir son registre. Mme MacAuley a donné son fils en adoption il y a 35 ans. Elle tente de le retrouver depuis quelques années.

Je veux seulement savoir s'il va bien.

Charlotte MacAulay, une mère de l'Î.-P.-É. qui a donné son fils en adoption

Le fait que le registre des adoptions de l'Île-du-Prince-Édouard demeure sous scellé complique la tâche à des parents biologiques qui tentent de retrouver leur enfant des années plus tard, affirme Charlotte MacAulay.

La province a récemment mis sur pied un comité consultatif pour étudier la question. Ce comité doit mener des consultations et faire part de ses recommandations au gouvernement au mois de juin.

Île-du-Prince-Édouard

Famille