•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Catherine Arsenault dévoile son nouveau projet de recherche et création

Sculpture de l'artiste baie-comoise Catherine Arsenault

Sculpture de l'artiste baie-comoise Catherine Arsenault d'une série précédente.

Photo : Courtoisie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'artiste de Baie-Comeau, Catherine Arsenault, reçoit une aide financière de 13 000$ pour son projet de résidence et de création Correspondances.

Elle est l’une des artistes dont le projet est retenu pour un appui dans le cadre du programme partenariat territorial de la Côte-Nord.

Elle poursuit sa démarche d’artiste chercheuse dans laquelle elle explore les parallèles qui existent entre les arts visuels et les sciences naturelles.

Le projet donnera naissance à une série de sculptures et débutera par une résidence de recherche et de création au Parc Nature de Pointe-aux-Outardes.

« Je vais passer une bonne partie de l’été sur le site du parc parce qu’il y a huit écosystèmes distincts, souligne Catherine Arsenault en entrevue à l’émission Bonjour la Côte.

Chaque écosystème aura droit à sa sculpture.

Le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

« Cela faisait vraiment pertinent pour mes recherches avec aussi une biologiste marine et un biologiste plus spécialisé dans les plantes qui vont m’aider dans mes recherches », indique Catherine Arsenault.

Une publication devrait aussi suivre cette résidence de recherche-création.

La série de sculptures devrait être dévoilée au public au printemps ou à l’été 2019.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !