•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un athlète du Yukon Arctic Ultra risque l'amputation

Gros plan de la tête et des épaules d'un homme en habit d'hôpital.

Roberto Zanda risque de perdre les mains et les pieds à la suite de sa participation au Yukon Arctic Ultra.

Photo : Radio-Canada / Wayne Vallevand

Radio-Canada

Un athlète italien de l'ultra-marathon Yukon Arctic Ultra a passé 18 heures, perdu et confus, dans la forêt et risque maintenant de perdre les mains et les pieds. Ce jour-là, le mercure a atteint -42,7 degrés Celcius à Carmacks.

Roberto Zanda, un habitué des ultra-marathons, était l'un des deux seuls athlètes encore en lice dans la catégorie distance de 300 miles (480 km) de l'événement quand, après le point de contrôle de Carmacks, il s'est aperçu qu'il n'avait plus de circulation sanguine dans les mains.

S'exprimant en italien avec l'aide d'un interprète, il explique avoir tenté de trouver rapidement des secours sans s'encombrer de son traîneau. Il a donc laissé son traîneau, sur lequel était attaché son appareil de géolocalisation. Il s'est mis à chercher de l'aide en faisant des allers-retours à partir de son traîneau dans toutes les directions, mais sans succès.

Des mains complètement recouvertes de bandages.

Roberto Zanda affirme que ses mains et ses pieds n'ont plus aucune circulation sanguine selon un examen d'imagerie par résonance magnétique.

Photo : Radio-Canada / Wayne Vallevand

Confus et convaincu qu'il allait mourir, il a retiré ses gants, ses bottes et ses bas. Il affirme avoir ensuite marché pendant des heures pieds nus dans la neige, entre les roches et les branches, jusqu'à trouver un lac gelé.

Il a fallu 18 heures, dit-il, avant que l'équipe de soutien le retrouve et le transporte par hélicoptère vers l'Hôpital général de Whitehorse, où il reçoit des soins depuis.

À ce moment-ci, je réalise que la vie est beaucoup plus importante que d'avoir des pieds ou quelque chose comme ça. Mais c'est une superbe course, très extrême.

Roberto Zanda

L'athlète attend d'être transféré vers un hôpital en Italie parce qu'il faudra des mois avant de savoir si la circulation sanguine reprendra dans ses membres et quelles portions de ses mains ou de ses pieds pourront être sauvées. Il s'attend toutefois à subir des amputations partielles.

Selon lui, l'organisation aurait pu offrir une meilleure supervision.

Robert Pollhammer dehors à la ligne de départ en 2018

Robert Pollhammer a organisé la première tenue du Yukon Arctic Ultra en 2003.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

L'organisateur du Yukon Arctic Ultra, Robert Pollhammer, maintenant de retour en Allemagne, affirme qu'il s'agit du pire incident des 15 ans d'existence de la course.

Bien qu'ébranlé par l'affaire, il est convaincu que l'organisation de la course n'aurait pas pu faire plus. « J'ai eu un long entretien avec la Gendarmerie royale du Canada parce qu'elle était avisée de la recherche active, il y a beaucoup de discussions dans l'organisation pour savoir si nous aurions pu faire plus, et la réponse est non, parce qu'il avait tout ce qu'il lui fallait, [M. Zanda] avait le bon équipement, mais il a ignoré tous les signes d'hypothermie. »

Il s'est détaché de son traîneau et a quitté la piste, et nous ne l'avons pas vu. S'il avait gardé son traîneau attaché sur lui, nous l'aurions vu quitter la piste et aurions pu envoyer quelqu'un.

Robert Pollhammer, organisateur, Yukon Arctic Ultra

Il a eu un entretien sur l'incident avec la GRC, qui est d'avis que tout a été fait dans les règles. Robert Pollhammer affirme qu'à un certain moment, l'athlète a pris une mauvaise décision.

Huit personnes marchent dans la neige en tirant chacun un traîneau et en s'aidant de bâtons et en transportant de l'équipement dans leurs sacs à dos.

Les participants à la course Yukon Arctic Ultra ont dû braver le froid pour une troisième journée consécutive. La température a atteint moins 50 degrés par endroits samedi.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Colombie-Britannique et Yukon

Événements sportifs