•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Référendum sur le transport en commun gratuit à l’UQAC

Un autobus de la STS avec deux étudiants qui attendent pour embarquer à l'intérieur.

Un autobus de la Société de transport du Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les étudiants de l'Université du Québec à Chicoutimi votent mercredi et jeudi par voie de référendum sur la possibilité d'avoir accès en tout temps et gratuitement aux services de transport en commun.

La seule condition est d’accepter une augmentation de 40 $ des frais de scolarité lors de l'inscription en début de session.

« Si le projet passe, les étudiants vont bénéficier d’une passe annuelle pour avoir accès à tous les services de la Société de transport du Saguenay (STS) »

— Une citation de  David Girard, vice-président du Mouvement des Associations générales étudiantes (MAGE-UQAC)

Un laissez-passer mensuel à la STS coûte 68 $. Si les étudiants se montrent en faveur du projet, ils auront aussi accès à des vélos et des véhicules électriques en libre service ainsi qu’à un service de navettes.

« Les gens vont pouvoir, par exemple, se stationner au Costco et prendre l’autobus pour se rendre en 10 minutes à l’université. Également, pour les secteurs éloignés, Saint-Honoré, Falardeau, Saint-Ambroise, il va y avoir des stationnements incitatifs à certains endroits stratégiques pour que les gens puissent faire la moitié du chemin, oui en voiture, mais qu’après ça ils puissent bénéficier du transport collectif gratuitement », ajoute David Girard.

Le MAGE-UQAC a d’ailleurs effectué un sondage au printemps dernier qui révèle que 67% des étudiants seraient prêts à donner leur appui à un tel projet.

Les résultats du référendum seront connus vendredi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !