•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Personnel épuisé : le CIUSSS de l'Estrie adopte des « mesures exceptionnelles »

Des infirmières marchent dans un couloir d'hôpital.

Devant l’achalandage dans certains de ses hôpitaux et l’essoufflement des équipes sur le terrain, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS a mis en place différentes mesures pour soutenir son personnel.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pour venir en aide à son personnel confronté à un important achalandage des urgences au cours des prochaines semaines, le CIUSSS de l'Estrie-CHUS a adopté des « mesures exceptionnelles » mercredi.

Jusqu'au 11 mars prochain, le niveau d’activité des plateaux chirurgicaux et non chirurgicaux sera réduit à l'Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins, à l'Hôpital de Granby, à l'Hôpital Fleurimont et à l'Hôtel-Dieu de Sherbrooke.

D'autres options sont aussi envisagées.

« Il est important de préciser que tout patient présentant une condition urgente sera pris en charge selon nos standards de pratique », assure néanmoins Rémi Brassard, directeur général adjoint aux programmes sociaux et de réadaptation.

Depuis les dernières semaines, l’affluence aux urgences et les besoins d’hospitalisation sont tels que le personnel a été sollicité pour du temps supplémentaire afin de répondre aux besoins, indique-t-on dans un communiqué.

« Nous souhaitons réduire la pression et soutenir nos équipes qui font déjà preuve d’un grand dévouement envers les usagers des services », a souligné le directeur des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques, Gilles Michaud.

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS invite également les gens à se limiter à un accompagnateur par personne aux urgences.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !