•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brian Pallister entend mettre fin à la « culture de dissimulation » en cas de harcèlement sexuel

Brian Pallister répond aux questions des journalistes
Brian Pallister s'est adressé aux médias à propos de l'affaire Stan Struthers. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le premier ministre du Manitoba affirme que la « culture de dissimulation », qui a permis de garder le silence autour des allégations de harcèlement concernant l'ancien ministre néo-démocrate Stan Struthers, prendra fin pendant son mandat. Il ajoute que deux plaintes ont été reçues et traitées par son gouvernement depuis 2016.

Brian Pallister dit qu’il a été attristé de voir que personne n’a agi contre Stan Struthers après ces allégations.

« Nous sommes conscients que la "culture de dissimulation" qui était en place depuis très longtemps n'était pas la bonne façon de faire », a-t-il dit.

Brian Pallister affirme être au courant du dépôt de deux plaintes qui concernaient du personnel, depuis que les progressistes-conservateurs ont pris le pouvoir en 2016.

Citant le droit à la vie privée, il n'a pas donné de détails, mais a déclaré que les plaignants, qui étaient des fonctionnaires et du personnel politique, se sont montrés satisfaits de la façon dont leur plainte avait été traitée.

« Si quelqu'un veut travailler dans la fonction publique, ou faire partie du personnel politique, il mérite d'être entendu, indique le premier ministre. Il peut avoir confiance. »

Une récente enquête de CBC News a révélé que cinq femmes, dont une ancienne collègue du NPD, ont accusé l'ancien ministre néo-démocrate Stan Struthers de s'être livré à des attouchements inappropriés, certains de ces cas remontant à au moins huit ans. Deux autres femmes se sont manifestées depuis que l'histoire a été révélée au grand jour.

Le NPD du Manitoba n'a pas pu confirmer s'il y a eu enquête officielle sur le comportement de Stan Struthers, qui a quitté la politique en 2016. Il n'a jamais formellement fait l'objet de mesures disciplinaires.

Le premier ministre du Manitoba a déclaré que son gouvernement fera d'autres annonces la semaine prochaine pour renforcer sa politique en matière de plaintes des employés en lien avec du harcèlement sexuel.

Manitoba

Politique provinciale