•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prendre son temps et se préparer au pire pour éviter le surendettement

Des mains ouvrent un portefeuille qui ne contient rien.
Un portefeuille vide Photo: iStock
Radio-Canada

Trop emprunter peut rapidement devenir problématique. Le planificateur financier Boyan Ivanov, de la Banque de Montréal, affirme qu'emprunter rapidement ou sans se préparer aux imprévus peut mener à un endettement incontrôlé. Il propose un petit calcul pour éviter les mauvaises surprises.

Plusieurs personnes sont prises de court face aux événements malheureux de la vie, juge-t-il. « On ne se projette pas souvent dans des scénarios problématiques. »

Une personne très endettée aura souvent du mal à réagir à une baisse non prévue de ses revenus. Monsieur Ivanov souligne qu'une dette diminue les capacités d’actions face à de tels événements. Une personne peut être en équilibre financier et tout perdre s'il devait y avoir un événement comme un divorce ou la perte d'un emploi.

La nature humaine aurait aussi de la difficulté à gérer une baisse du rythme de vie, explique-t-il. Une personne qui connaît une diminution de salaire aura souvent du mal à s’adapter à sa nouvelle situation.

Si quelqu’un a une baisse de salaire, d’habitude il s’endette. Il n’est pas capable de revenir en arrière.

Boyan Ivanov, planificateur financier à la Banque de Montréal

L'emprunt rapide

L’emprunt rapide peut être problématique si l’on n’est pas conscient du risque qu’il représente. « Plus un montant est facile à emprunter, plus il est nocif et plus il est cher », explique-t-il en invitant à se méfier des gains trop rapides.

À cet égard, les cartes de crédit et les sites d'emprunts en ligne peuvent être un piège. Recourir à eux ne demande que quelques secondes. Il s’agit d’un geste qui peut sembler anodin et sans conséquence.

Pourtant, une personne qui ne se soucie pas de leur taux d'intérêt, qui peut être très élevé, sera rapidement prise avec des problèmes.

La règle du 72

Pour éviter de se faire prendre par surprise, le planificateur financier propose un petit calcul pour savoir la vitesse à laquelle une dette augmente. Il s’agit de la « règle du 72 ».

Il suffit de prendre le nombre 72 et de le diviser par le taux d’intérêt. On obtient alors le nombre d’années nécessaire pour que la dette soit doublée.

Par exemple, une dette avec un intérêt de 7,2 % doublera en 10 ans. Une autre à 14,4 % doublera en 5 ans. Avec un intérêt de 22 %, cela prend environ 3 ans.

Pour reprendre le contrôle de ses finances, faire un budget et consulter des spécialistes sont des solutions efficaces, indique Boyan Ivanov.

Finances personnelles

Société