•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pandas débarquent au zoo de Calgary en mars

Photo des pandas Jia Panpan et Jia Yueyue qui jouent l'un sur l'autre.

Les bébés pandas Jia Panpan et Jia Yueyue, nés au zoo de Toronto

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après des années d'attente et de longs et coûteux travaux de préparation, le zoo de Calgary va enfin accueillir la famille de quatre pandas prêtés par la Chine au Canada.

Les mammifères arriveront en mars du zoo de Toronto et passeront quelque temps en quarantaine pour se familiariser avec leur nouvel environnement et avec les soigneurs de Calgary, a expliqué Clément Lanthier, président et directeur général du zoo.

Le public pourra ensuite venir leur rendre visite à partir du 7 mai.

« Tout le monde est sur le bout de sa chaise », a raconté M. Lanthier, car l’équipe veut s’assurer que tous ceux et celles qui feront le déplacement seront satisfaits de leur visite.

L’accueil des pandas a nécessité un travail de préparation important, a expliqué M. Lanthier, tout d’abord du point de vue de la construction d’un nouvel enclos, mais aussi de celui de la logistique pour organiser l’approvisionnement en bambou, la nourriture des pandas.

Enclos en constructionAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les fondations et la tuyauterie ont été terminées sur le site de l'enclos des pandas au zoo de Calgary.

Photo : Julien Lecacheur

Depuis que l’entente a été signée avec la Chine en 2012, le zoo de Calgary a connu des années difficiles, a confié M. Lanthier. Après les inondations de 2013, il a fallu reconstruire le zoo, agrandir le parc de stationnement et aménager une nouvelle billetterie pour faire face à l’achalandage attendu avec l’arrivée des pandas.

« On va relever ce défi avec beaucoup d’honneur », a assuré M. Lanthier.

De nouveaux bébés?

Le zoo de Calgary espère gagner en visibilité, très peu de zoos ayant l’occasion d’héberger ces animaux. M. Lanthier croit ainsi que les pandas pourront attirer 1,6 million de visiteurs par an.

Leur venue va aussi donner la possibilité au zoo de sensibiliser les visiteurs aux espèces menacées, dont celles qui sont moins populaires que le panda, comme les petits lézards du sud de l’Alberta ou les marmottes de l’île de Vancouver.

Deux pandas sont couchés sur un reposoir dans un arbre.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le pande, un animal magnifique mais en danger d'extinction...

Photo : © iStockphoto / zeleno

La venue des pandas fait d’ailleurs partie d’un projet de conservation et de reproduction de cette espèce. Les deux pandas adultes, Er Shun et Da Mao, ont donné naissance à des jumeaux, Jia Panpan et Jia Yueyue, lors de leur séjour à Toronto.

Les jeunes pandas passeront deux ans à Calgary avant de rentrer en Chine, tandis que leurs parents y resteront cinq ans. Pendant cette période, il est possible que la femelle ait d'autres petits, si la Chine donne son accord. Aussi, pour Clément Lanthier, « tous les espoirs sont permis ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !