•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mikaël Kingsbury, une inspiration pour un jeune de Saint-André-Avellin

Un adolescent donne une entrevue sur une rue de Saint-André-Avellin.

Félix Bertrand, résident de Saint-André-Avellin, âgé de 15 ans, rêve de participer aux Jeux olympiques de 2022 à Pékin comme skieur de bosses.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Âgé de 15 ans et pratiquant lui aussi le ski de bosses, Félix Bertrand est inspiré par les prouesses de Mikaël Kingsbury. L'athlète originaire de Saint-André-Avellin, rêve à son tour de représenter le Canada aux Jeux olympiques.

« Je m’entraîne depuis que j’ai six ans dans les bosses. Mikaël a tout le temps été mon idole, je le voyais performer. Ça tout le temps été mon objectif de participer aux Jeux olympiques de 2022 à Pékin », a lancé le jeune athlète.

Félix Bertrand a eu la chance de s’entraîner avec celui qui est devenu champion olympique de sa discipline lors du troisième jour des compétitions de Pyeongchang 2018.

« Mikaël est un des plus passionnés de son sport. Il est le plus perfectionniste, je crois, du circuit de la Coupe du monde. Il prend le temps de s’assurer de bien faire les mouvements et de les exceller avant les compétitions », a-t-il dit pour expliquer la recette du succès de celui dont il voudrait bien prendre la relève.

Le bosseur Mikaël Kingsbury
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Mikaël Kingsbury célèbre sa victoire à l'épreuve des bosses aux Jeux olympiques de Pyeongchang, le lundi 12 février 2018

Photo : Radio-Canada

Afin de se rapprocher de son but, Bertrand est d’avis que ça lui prendra beaucoup d’entraînement physique en gymnase, sur un trampoline, mais aussi sur les pentes de ski.

« Mikaël, ça tout le temps été un modèle pour moi. J’ai hâte de le voir après les Jeux olympiques pour qu’on en discute. »

— Une citation de  Félix Bertrand

Il ajoute qu’un volet de préparation mentale est également nécessaire pour être prêt lors des compétitions.

Félix Bertrand s’envolera mercredi vers l’Alberta pour participer à une série canadienne.

Ensuite il participera à Calgary à sa deuxième compétition Nor-Am sanctionnée par la Fédération internationale de ski alpin. Lors de sa première épreuve, il a terminé au 18e rang.

Mathieu Nadon s'est entretenu avec Félix Bertrand au Téléjournal Ottawa-Gatineau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !