•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ArchivesLe mont Royal, un joyau patrimonial et environnemental

File de skieurs montant la pente enneigée du mont Royal à l'aide de bâtons

Jeunes skieurs sur le mont Royal, en 1961

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Il y a 15 ans, le gouvernement du Québec accordait au mont Royal le statut d'arrondissement historique et naturel. Un double statut pleinement mérité pour cette montagne emblématique. De nos archives, quelques attraits du mont Royal, au cœur de la vie des Montréalais depuis la fondation de la ville.

Ce n’est pas d’hier que la montagne s’anime. Les Montréalais ont un grand attachement pour le mont Royal qu’on célèbre et qu’on cherche à protéger depuis des décennies.

Observons la ruée de la fin de semaine. Jeunes et vieux, riches et pauvres, amants de la nature ou fervents des sports de plein air, tous se précipitent vers le côté nord du mont Royal où les attend un tramway qui les conduira au cœur même de la montagne.

Une citation de Henri Bergeron, dans le documentaire Mont-Royal, en 1956
Titre du générique d'ouverture du documentaire Mont-Royal sur un dessin du mont Royal

Générique d'ouverture du documentaire Mont-Royal, juillet 1956

Photo : Radio-Canada

Le documentaire Mont-Royal, dont nous vous présentons ici un extrait, a été tourné en juillet 1956. L'animateur Henri Bergeron nous y fait découvrir les principaux attraits du mont Royal et ses uniques points d’observation. Rapidement, sa narration prend la forme d’une lettre d’amour à la montagne, empreinte de poésie.

Le mont Royal sait charmer, peu importe la saison. Saviez-vous que jadis une police en ski patrouillait sur la montagne?

Ces images des années 1950 nous montrent des policiers en ski qui viennent en aide à un jeune sportif téméraire sur les pentes du mont Royal.

Notez que la cadence des images a été accélérée et qu’une musique a été ajoutée à ces archives silencieuses.

Le 17 février 2003, c’est tout sourire que Montréal et Québec déposent un plan commun de protection du mont Royal. Les élus savent bien que cette annonce sera bien reçue par les citoyens, très attachés à la montagne.

Nos images montrent la signature de l’entente entre Gérald Tremblay, maire de Montréal, et Diane Lemieux, ministre de la Culture. Présent en tant que député de Gouin, André Boisclair les taquine en disant qu’il s’agit là d’un contrat de mariage. Il signe comme témoin en compagnie de Cosmo Maciocia, conseiller municipal et membre du conseil exécutif.

Le gouvernement du Québec a décidé d’accorder à la montagne le statut d’arrondissement historique et naturel pour le protéger de la convoitise des promoteurs immobiliers. Le mont Royal est ainsi placé sous la protection de la Loi sur les biens culturels.

C’est une première reconnaissance officielle pour ce joyau du patrimoine montréalais. Plus récemment, la ville a déposé la candidature du mont Royal pour l’inscrire comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Encore plus de nos archives

La section Commentaires est fermée

Compte tenu de la nature délicate ou juridique de cet article, nous nous réservons le droit de fermer la section Commentaires. Nous vous invitons à consulter nos conditions d’utilisation. (Nouvelle fenêtre)

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

En cours de chargement...

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.