•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin du rêve de la maison unifamiliale à Vancouver, selon un groupe de résidents

Une grande maison blanche.

Selon le groupe Abundant Housing Vancouver, cette maison du quartier Mount Pleasant utilise pleinement l'espace de sa propriété parce qu'elle n'a pas de cour à l'avant.

Photo : Radio-Canada / Eva Uguen-Csenge

Radio-Canada

Un groupe de résidents de Vancouver dit qu'il faut cesser de rêver à posséder une maison unifamiliale pour résoudre la crise de logement dans la ville. Les maisons de ruelle et les appartements du quartier de Mount Pleasant seraient un exemple à suivre, selon eux.

Un texte d’Eva Uguen-Csenge

En organisant une visite à pied du quartier Mount Pleasant, les membres du groupe Abundant Housing Vancouver espèrent illustrer la diversité des logements de ce quartier, que ce soit des appartements à plusieurs étages ou des maisons en rangée.

« Plus de logements, ce n’est pas une mauvaise chose, c’est nécessaire », dit Brendan Dawe, cofondateur du groupe.

Selon le site Internet du groupe, « quand les choix de logement sont restreints, ce sont seulement les riches qui y gagnent ».

Abundant Housing établit une comparaison entre la variété de Mount Pleasant et le type de logements dans le quartier Point Grey, où se trouvent les maisons les plus chères de la province.

Image Google Earth d'une propriété résidentielle.

La résidence de la rue Point Grey de l'ancien PDG de Lululemon, Chip Wilson, est en tête de la liste des propriétés les plus chères de la Colombie-Britannique. depuis des années, et vaut maintenant plus de 75 millions de dollars selon B.C. Assessment.

Photo : Google Earth

Conformément aux règlements de zonage à Vancouver, toutes les propriétés dans le secteur nord-ouest de Point Grey sont d’une largeur minimum de 45 mètres. Il est également interdit de bâtir d'autres maisons sur des propriétés qui mesurent moins de 1115 mètres carrés.

Les bâtiments de Mount Pleasant précèdent les règlements municipaux favorisant la construction de maisons unifamiliales à Vancouver, selon le groupe.

« Ici [à Mount Pleasant] il y a des bons exemples de ce qui s’est passé avant les lois qu’on a maintenant », dit Rhi Kirkland, membre de Abundant Housing. « On peut avoir beaucoup de gens dans les bâtiments comme ça. »

Un immeuble rose à quelques étages.

À Mount Pleasant, plusieurs locataires peuvent habiter dans un immeuble qui se trouvent sur une propriété plus petite que la plupart des propriétés de Point Grey.

Photo : Radio-Canada / Eva Uguen-Csenge

Le cofondateur du groupe affirme que la solution au logement inabordable à Vancouver se trouve dans les petites maisons de ruelle, dans les appartements et les petites propriétés.

« On ne pourra pas retourner en arrière au temps où une maison sur une propriété de 280 mètres carrés était abordable », déclare M. Dawe.

Selon lui, il faut changer la perspective des gens qui rêvent encore de posséder une grande maison détachée à l’intérieur de la ville.

Colombie-Britannique et Yukon

Démographie