•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déversement de diesel en bordure d'un chemin de fer en direction de Fermont

Un véhicule d'Urgence-Environnement.
Un véhicule d'Urgence-Environnement Photo: Radio-Canada

Un bris de génératrice a causé un déversement de plus de 16 000 litres de diesel au kilométrage 340 sur la voie ferrée entre le Relais Gabriel et l'ancienne ville de Gagnon, en direction de Fermont samedi matin.

La directrice des communications d'ArcelorMittal, Dina Guralnik, souligne que la minière a rapidement rapporté l’incident au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec. Une alarme a signalé une panne de la génératrice vers 7h du matin samedi mais l'écoulement a pu débuter un peu avant, indique Dina Guralnik.

La génératrice qui a perdu du carburant servait à alimenter les équipements de la voie d'évitement qui se trouve dans ce secteur sans service d'Hydro-Québec.

Le spécialiste en environnement de la compagnie a été dépêché sur place en hélicoptère.

Le point rouge montre le secteur dans lequel le déversement a eu lieu, au nord de Port-Cartier en direction de Fermont.Le point rouge montre le secteur dans lequel le déversement a eu lieu, au nord de Port-Cartier en direction de Fermont. Photo : Radio-Canada

« Ce bris-là a causé le déversement de 16 700 litres de diesel le long d’une voie ferrée menant à Fermont », précise Nathalie Chouinard, directrice régionale du Centre de contrôle environnemental rattaché au ministère de l’Environnement.

Un véhicule d'Urgence-Environnement.Un véhicule d'Urgence-Environnement Photo : Radio-Canada / ICI Estrie

« L’entreprise a mis des mesures de mitigation en place, ajoute Nathalie Chouinard. Il y a une intervenante d’Urgence-Environnement qui est en contact téléphonique avec l’entreprise et elle se rendra sur place dimanche. »

La compagnie a envoyé par train une pelle hydraulique pour creuser des tranchées afin de repérer où le diesel est rendu. Le train de travaux spéciaux qui a acheminé la pelle est muni de wagons permettant de ramener de façon sécuritaire les boudins et la terre souillée pour que le tout soit ensuite traité plus au sud, souligne Dina Guralnik.

Côte-Nord

Environnement