•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouverture d'un centre d'injection supervisée à London

Un plateau contenant des fournitures médicales disponibles à un centre d'injection supervisée.
Le service sera offert dans un lieu que les toxicomanes de London fréquentent déjà. Photo: La Presse canadienne / DARRYL DYCK
Radio-Canada

Un centre d'injection supervisée temporaire ouvrira ses portes lundi à London.

Le service sera offert dans les locaux de l'organisme Regional HIV/AIDS Connection, qui aide à réduire les risques de transmission du VIH et de l'hépatite C.

L'organisme héberge déjà un programme d'aide aux toxicomanes, qui offre notamment des échanges de seringues, des condoms, des trousses de naloxone et de l'aide à ceux qui veulent s'en sortir.

La santé publique de Middlesex-London a reçu une subvention provinciale de 130 000 $ et une exemption du gouvernement fédéral pour pouvoir ouvrir le centre d'injection supervisée.

Crise des opioïdes

Santé