•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand Claude François parlait de son goût pour les adolescentes

Le chanteur français Claude François, appuyé sur un tronc d'arbre, regarde le ciel.
Le chanteur français Claude François, en 1978 Photo: Getty Images / Keystone

Un extrait d'entrevue de Claude François, dans un documentaire diffusé voilà quelques jours en France et en Belgique, fait grand bruit. Le célèbre chanteur y raconte combien il préfère sortir avec des adolescentes plutôt qu'avec des jeunes femmes majeures.

Dans cette archive vidéo, qui date des années 70 selon plusieurs médias, Claude François se dit « obsédé par la catégorie de filles qui vient le voir », soit des adolescentes de 15 à 18 ans.

L’artiste né en 1939 précise toutefois avoir des aventures avec des femmes âgées de plus de 18 ans, mais ne pas aimer la tranche d’âge 18-30 ans.

Les filles [de 18-30 ans] commencent à réfléchir. Elles ne sont plus naturelles. Elles se sentent obligées de prendre position. Elles ne sont plus cette espèce de rêve que représente pour moi la fille.

Extrait d'une entrevue de Claude François dans les années 70

Le goût de Claude François pour les jeunes filles n’a jamais constitué un secret à l’époque de ses succès. En plus de dévoiler l’extrait polémique, le documentaire Cloclo : 40 ans après, ultimes révélations fait parler des proches du chanteur, qui confirment cette préférence.

« Il était obsédé par les filles très jeunes. Aujourd’hui, ce serait impossible », indique le photographe Jean-Marie Perrier.

Claude François avait notamment commencé son idylle avec la chanteuse France Gall alors que celle-ci était mineure (17 ans). À l'époque, le chanteur avait 25 ans.

Par ailleurs, un autre nouveau documentaire, Claude François : le dernier pharaon, rappelle l’existence d’une fille cachée de Claude François, soit Julie Bocquet, née en 1977, quelques mois avant la mort par électrocution de l’interprète de la chanson Le mal aimé.

La mère, admiratrice de l’artiste né en Égypte, avait 15 ans lorsqu’elle a accouché du fruit de cette liaison.

Avec les informations de RTBF, et Le Figaro

Célébrités

Arts