•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Lan ETS, grand rassemblement d'amateurs de jeux vidéo, s'ouvre à Montréal

Quelques centaines de joueurs fourmillent dans une grande salle au travers des  rangées où sont installés les ordinateurs.

Plus de 2000 amateurs de jeux vidéo sont attendus lors de la fin de semaine à la Place Bonaventure. Photo d'archive.

Photo : Radio-Canada / Simon-Rail Laplante

Radio-Canada

Plus de 2000 joueurs de jeux vidéo sont réunis à Montréal ce week-end pour le Lan ETS, un des plus importants rassemblements vidéoludiques du Canada et de la côte est nord-américaine.

Un texte d'Alix Villeneuve

Tiré de l'expression anglaise local area network, les lan-party sont des événements où plusieurs amateurs de jeux vidéo se rassemblent pour jouer ensemble. Des compétitions sont organisées où les prix peuvent atteindre les milliers de dollars.

L’événement montréalais est organisé chaque année par des étudiants de l’École de technologie supérieure (ÉTS) et n’a aucun but lucratif.

Il y a beaucoup beaucoup de gens qui pensent qu’on est une compagnie et qu'on fait ça pour l’argent, mais non. On est entre 20 et 25 étudiants et on fait ça autant qu'on peut dans notre temps libre.

Simon Gervais-Quiblat, responsable des commandites

Maintenant à sa 16e année, le Lan ETS est devenu une référence dans la communauté des joueurs québécois et canadiens. Cette rencontre permet de rassembler la communauté des joueurs, affirme le président du Lan ETS, Pierre Goyette. « C’est une passion que j’avais avant, et pouvoir faire rayonner ça de manière aussi grande, c’est vraiment [positif]. »

Plusieurs dizaines d'ordinateurs sont installés sur de longues tables.

L’organisation attend plus de 1500 participants qui apporteront leur propre ordinateur. Une zone comprenant des ordinateurs de dernières générations est aussi aménagée à la disposition de tout le monde.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Briser des tabous

En plus des joueurs, le Lan ETS attire son lot de curieux chaque année, rapportent les organisateurs. Cela contribue à faire connaître le milieu des jeux vidéo au grand public.

C’est le fun de voir qu’il y a un intérêt maintenant, de vouloir être là, de poser des questions, de s’intéresser plus que juste dire : "Ha, ce sont des gens qui jouent à des jeux".

Pierre Goyette, président du Lan ETS

L’événement intéresse aussi les parents des joueurs, même s’ils ne partagent pas leur passion. Ils sont de plus en plus nombreux à venir une journée pour observer et comprendre ce monde qui passionne de nombreux jeunes.

« [Dans certains cas,] ce sont les enfants qui vont dire : "regarde je veux que tu comprennes c’est quoi que je fais, je vous amène avec moi" », ajoute Simon Gervais-Quiblat.

Pierre Goyette et Simon Gervais-Quiblat sont en train de visiter les lieux du LAN ETS.

Pierre Goyette, président du LAN ETS et Simon Gervais-Quiblat, responsable des commandites. Tous les deux s’impliquent dans l’organisation depuis quatre ans en marge de leurs études.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Du côté des compétitions, des tournois de League of Legends, Overwatch et Super Smash Bros sont notamment organisés. Dragon Ball Figther Z, qui est sorti il y a quelques semaines seulement, est aussi du programme. Tous les matchs seront diffusés en direct sur la plateforme Twitch.

Signe que l’événement garde sa mission ludique et conviviale malgré les compétitions, une zone de repos est aménagée où il sera possible de recevoir des massages des mains de professionnelles.

Des joueurs du Québec, de l’Ontario et des États-Unis prendront part à l’événement. Plus d'une vingtaine de compagnies de produits informatiques et électroniques vont exposer leurs produits sur place.

Jeux vidéo

Techno