•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Franco-Albertain Jason Campeau évacué par hélicoptère du Yukon Quest

Jason Campeau sur son traîneau au sommet d'Eagle Summit

Le Franco-Albertain Jason Campeau participait au Yukon Quest cette année pour la troisième fois.

Photo : Yukon Quest/Julien Schroder

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le compétiteur franco-albertain au Yukon Quest, Jason Campeau, a été évacué jeudi par hélicoptère vers un hôpital de Fairbanks, en Alaska, à la suite d'un problème de santé. Son état était « stable » aux dernières nouvelles, selon les responsables de la course.

Jason Campeau, jusque-là parmi les 10 premiers compétiteurs, a activé le bouton d'urgence de son appareil de géolocalisation vers 13 h 30 mercredi, à quelques 70 km après le point de contrôle d'Eagle, en Alaska, en route vers Dawson, le point de mi-parcours.

Doug Harris avec une casquette du Yukon Quest sur la têteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le contrôleur du Yukon Quest 2018, Doug Harris.

Photo : Yukon Quest/Julien Schroder

Le contrôleur de la course, Doug Harris, affirme que les organisateurs ont alors dépêché une équipe pour évaluer la situation, mais qu'en raison des difficultés à rejoindre l'emplacement, l'hélicoptère militaire n'a pu se rendre sur place que le lendemain.

« L'équipe a emmené Jason dans un campement tout près et s'est occupée de lui au mieux possible. Une [infirmière-praticienne] était à ses côtés », indique M. Harris. Il explique que l'évacuation a été coordonnée par la police et l'armée américaine.

Il faisait noir, entre -50 et -55 degrés dans le secteur où il se trouvait, et l'isolement tout simplement ajoute aux difficultés de pouvoir évacuer quelqu'un d'un tel terrain.

Une citation de : Doug Harris, contrôleur du Yukon Quest

Son épouse, Jennifer Campeau, également participante au Yukon Quest, a abandonné la course au point de contrôle d'Eagle, à la frontière canado-américaine.

Les attelages des deux équipes seront transportés vers Dawson pour être confiés aux valets de chenils chargés d'appuyer les équipes le long de la course.

Doug Harris affirme que ce n'est pas la première fois qu'un compétiteur doit être évacué lors du Yukon Quest. Il ne connaît toutefois pas les détails de l'incident antérieur.

Il s'agissait de la troisième participation de Jason Campeau au Yukon Quest. Il a terminé 7e en 2015 et a dû abandonner l'an dernier. Il a également participé à la course alaskienne Iditarod en 2015 et 2016.

Jason Campeau, 43 ans, habite Rocky Mountain House, en Alberta, et est père de jumelles.

Jason Campeau au départ de FairbanksAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jason Campeau a quitté Fairbanks en sixième position et est demeuré parmi les 10 premiers compétiteurs jusqu'à son malaise de santé avant Eagle.

Photo : Yukon Quest/Julien Schroder

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !