•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • L’héritage de Bombardier au Québec

    Dessin d'un véhicule avec inscription «Bombardier 1922»
    Modèle précurseur à la motoneige Bombardier, en 1922 Photo: Capture d'un reportage de 1970

    En 1959, la compagnie québécoise Bombardier connaissait sa première grande percée dans le domaine du transport sur neige. Retournez en archives aux origines de l'invention de Joseph-Armand Bombardier et redécouvrez l'exaltation qu'exerçait la motoneige.

    La motoneige comme loisir

    À l’émission Aujourd’hui du 1er février 1967, le journaliste Pierre Paquette part à la rencontre d’adeptes de motoneige récréative.

    « Qu’est-ce que ça vous donne de faire du Ski-Doo? » demande le journaliste. « C’est l’aventure, la sensation », répond l’une d’entre elles.

    L’aventure que les adeptes convoitent à bord de leur motoneige, Joseph-Armand Bombardier l’avait conceptualisée plus de trois décennies auparavant.

    En 1937, le fondateur de Bombardier crée le tout premier véhicule à chenilles, l’autoneige.

    Au fil des années, l’inventeur perfectionne ses modèles avec l’aide de l’un de ses fils, Germain, qui semble avoir hérité de son talent. Ensemble, ils développent plusieurs prototypes, et c’est en 1959 que la première motoneige sort de l’usine.

    Le public se laisse griser par la vitesse de l’engin.

    Plus qu’un moyen de transport, la motoneige devient un sport populaire, spécialement au Québec. Les premiers clubs se forment dans les années 1960.

    Le véhicule est dénommé « Ski-Dog » en raison de son utilisation par les chasseurs et les trappeurs. La motoneige adopte ensuite le nom « Ski-Doo » à cause d’une faute typographique dans le catalogue Bombardier.

    La consonance plaît à Joseph-Armand Bombardier, qui conserve l’appellation.

    La motoneige comme mode de transport

    L’hiver suivant, toujours pour l’émission Aujourd’hui, le journaliste Jean Ducharme accompagne une expédition de motoneigistes. Ceux-ci tentent de relier les villages de Moisie et Sheldrake sur la Côte-Nord. C’est sans succès que se terminera ce périple en raison de la neige trop abondante.

    D’abord conçue pour le transport utilitaire, la motoneige a véritablement transformé le relief des paysages hivernaux et le mode de vie des populations nordiques.

    Elle a aussi permis d’insuffler une énergie nouvelle aux régions et a revitalisé le tourisme rural.

    Joseph-Armand Bombardier, inventeur

    • L’idée d’une voiture qui circulerait aussi bien sur la neige que sur la tourbe fait son chemin dans l’esprit du jeune Bombardier.
    • À 15 ans, il construit un premier modèle de motoneige, mais c’est en 1937 qu’il fait breveter son invention et commercialise le fameux modèle B7.
    • Les premiers véhicules peuvent transporter plusieurs passagers et servent avant tout de moyen de locomotion durant l’hiver.
    • En 1941, Bombardier crée sa société : l’Auto-Neige Bombardier Limitée. Une industrie se développe autour de la motoneige et Valcourt en fait le pilier de son économie.
    • Durant les années 1950, la technique s’affine et le modèle de sport « Ski-Doo » est commercialisé. En 1959, 225 motoneiges sortent de l’usine Bombardier.

    Jacques Duval vous invite à la prudence

    La motoneige, le sport d’hiver qui a poussé comme un champignon en Amérique du Nord.

    Jacques Duval, animateur

    En 1970, Jacques Duval vante les avantages de la motoneige à l’émission Prenez le volant. L’activité permet de profiter des « joies de la vie au grand air ». Fidèle à ses habitudes, l’animateur prodigue ses conseils de sécurité aux motoneigistes.

    L’autoneige et la motoneige ont révolutionné le transport hivernal en brisant l’isolement. Elles ont permis aux gens de circuler sur les sentiers enneigés du Québec, fermés durant la saison froide.

    En 1974, la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec voit le jour. Depuis, l’organisme se consacre au développement et à la promotion de la pratique de la motoneige dans toute la province.

    Pendant plusieurs décennies, la motoneige a été le cœur de Bombardier. Le véhicule a permis de propulser la compagnie à des sommets inégalés dans le domaine du transport sur neige au Québec.

    Le 18 décembre 2003, Bombardier Produits Récréatifs (BRP), une entreprise distincte et indépendante, prend les rênes de la production de motoneiges.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Société