•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'infidélité financière, une forme de cachotterie dans certains ménages

Une maison en bois avec des pièces de monnaie

Cacher des dépenses à son partenaire peut être le signe d'un malaise au sein du couple.

Photo : Nattanan Kanchanaprat

Radio-Canada

Selon une étude de la firme Léger pour le compte de Credit Canada et du Financial Planning Standards Council, 36 % des Canadiens avouent avoir raconté un mensonge à leur partenaire concernant leurs finances. C'est ce que certains appellent l'infidélité financière.

Plusieurs participants et participantes de l'étude estiment avoir été victimes d'infidélité financière, donc de cachette de leur partenaire concernant leur porte-feuille.

« Il y a toujours un déséquilibre dans un couple et l'argent peut devenir un paratonnerre émotionnel. L'argent va cristalliser des difficultés beaucoup plus profondes », croit le psychologue clinicien Pierre Faubert.

C'est plus profond que la sexualité, parce qu'on ne peut pas vraiment cacher sa sexualité dans une relation intime.

Pierre Faubert, psychologue clinicien

Il estime que cacher des dépenses à son partenaire démontre un certain manque de confiance envers l'autre.

M. Faubert a aussi une autre explication pour ce genre de comportement :

« Il y a des gens qui vont se servir de l'argent comme moyen pour garder une certaine indépendance vis-à-vis de l'autre ou comme symbole d'indépendance. »

S'il y a de l'infidélité de ce côté-là, il doit y en avoir d'autres.

Pierre Faubert, psychologue clinicien

Selon M. Faubert, l'argent fait ici figure de symptôme et pas de cause des maux des couples qui éprouvent ces difficultés.

Toronto

Finances personnelles