•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Velours tranquille de Katherine Levac

Katherine Levac
L'humoriste Katherine Levac a présenté officiellement son spectacle Velours au théâtre Maisonneuve. Photo: Radio-Canada

Fini, les rodages! Katherine Levac a présenté officiellement son premier spectacle en solo, Velours, mercredi soir, à Montréal. L'artiste franco-ontarienne y parle de sa vie de manière classique, provoquant les sourires plutôt que les rires francs, contrairement à ce à quoi elle nous avait habitués avec ses personnages à la télévision.

Katherine Levac semblait nerveuse, mais comment s’en étonner alors que son tout premier spectacle était lancé dans le prestigieux théâtre Maisonneuve, a souligné Katerine Verebely dans sa critique pour l’émission Gravel le matin.

Célèbre pour ses personnages déjantés (notamment dans la série Like-moi!), elle préfère ici nous parler directement de sa vie, notamment des différences entre l’Ontario, où elle a grandi, et le Québec, où elle fait carrière. Le fait d’être une partisane des Sénateurs d’Ottawa figure au menu : « Personne t’aime, mais il y a pire encore : personne t'haït. T’es un peu comme le chanteur Jean-François Breau : on sait que t’existes, mais on pense jamais à toi. »

Le choix du récit autobiographique n’a pas totalement satisfait Katerine Verebely, qui n’aurait pas été contre l’apparition de Paidge Beaulieu. La Franco-Ontarienne pas toujours très futée et au français particulier a fait les beaux jours de l’émission SNL Québec.

J’ai beaucoup souri, je n’ai pas toujours ri à gorge déployée.

Katerine Verebely, critique culturelle

Pour autant, Katherine Levac a un indéniable talent pour disséquer les travers de sa génération. La forme, elle, s’avère « très traditionnelle. C’est vraiment du stand-up très classique au je ». Peut-être un peu trop.

Les femmes de 64 ans à l’honneur

L’un des moments les plus marquants de Velours a la particularité d'être musical, avec un hommage aux femmes de 64 ans. « C’est le prime time d’une vie. Tu manques de calcium et t’as un solarium », chante Katherine Levac.

« Dans l’ensemble, c’est un très bon spectacle, surtout si vous aimez l’humour moins piquant que [celui de] Mariana Mazza », résume Katerine Verebely.

Katherine Levac a déjà vendu plus de 75 000 billets de Velours. Elle le présentera à Orléans, en Ontario, la semaine prochaine, avant de se rendre à Québec le 20 février.

Humour

Arts