•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bâtiment avant-gardiste pourrait héberger les archives régionales de Saint-Claude

Vue intérieure, telle que dessinée par un architecte, d'un bâtiment. IL y a un pan de mur qui est vitré. À l'intérieur,on voit une pièce et du mobilier.

Vue intérieure, dessinée par un architecte, d'un bâtiment encore à l'état de projet, qui pourrait accueillir à l'avenir les archives de Saint-Claude.

Photo : Robert De Smet

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un nouveau bâtiment à faible consommation énergétique pourrait abriter les archives de la Société historique de Saint-Claude et des environs.

Un texte de Gavin Boutroy

Une subvention de 20 000 $ de la municipalité rurale de Grey a permis à la Société historique de Saint-Claude de commander un dessin d’architecte. Ce dernier a conçu un bâtiment avec des technologies de pointe en matière de réduction de l’impact écologique. Le coût du projet est estimé à 500 000 $.

Les archives de Saint-Claude sont situées dans la bibliothèque du village. La chambre forte qui les renferme déborde. Elle contient un quart des archives de la municipalité de Grey. La Société historique de Saint-Claude a contacté trois autres municipalités environnantes, Lorne, Dufferin et Norfolk, pour les inviter à contribuer financièrement au projet et à recevoir leurs documents.

Robert De Smet, le secrétaire de la Société historique de Saint-Claude, estime que la chambre forte actuelle mesure 4,5 m sur 5,5 m. Celle dessinée par l’architecte mesurerait 8,5 m sur 12 m.

Robert De Smet décrit le plan du bâtiment, préparé par MAG Design Group. « Il sera plus moderne, et situé le long de la rue principale. La devanture sera tout en verre. On étudie pour l’instant un système d’énergie écologique, voire avec des panneaux solaires. On appelle ça un bâtiment passif : qui fonctionne indépendamment des eaux et de l’électricité du village. »

Le gestionnaire de projet de MAG Design Group, René Rosset, explique qu’un bâtiment à faible consommation énergétique est approprié pour le projet des archives régionales de Saint-Claude. Pour René Rosset, le projet est aussi une occasion de revisiter la rue principale du village où il a grandi. Il ajoute qu’il voudrait y voir un bâtiment muni de technologie de pointe.

« En général, les bâtiments publics sont ouverts de 9 h à 17 h, soit pendant les heures de travail. Et c’est une petite communauté. Il n’y aura pas foule pendant la journée. La quantité d’eau requise pour les toilettes est donc assez petite. L’eau récupérée par les gouttières le long du toit peut suffire », indique-t-il.

dessin d'un bâtiment dont la façade est vitrée, ce qui laisse voir l'intérieur. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un dessin du bâtiment qui pourrait abriter les archives de Saint-Claude, encore à l'étape de projet.

Photo : Robert De Smet

Le projet est soutenu par le Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM).

Christian Fais est un agent de liaison du développement économique communautaire au CDEM. « Le CDEM apporte un appui à tous les niveaux, dit-il, de la préparation d’un budget à la construction. Donc, pour le projet des archives régionales de Saint-Claude, on aide à l'organisation du comité, à l’élaboration du plan stratégique, et on aidera avec les demandes de financement et le suivi technique. »

Robert De Smet ne perd pas de vue l’objectif principal du projet. « Il faut préserver l’histoire et la culture de la région, affirme-t-il. Notre région est importante, car il y a plusieurs identités uniques. Ici, avec Notre-Dame-de-Lourdes et Saint-Léon, on a un centre francophone. La région est aussi renommée pour sa production de lait. Un peu plus à l’ouest, il y a des régions avec une forte culture belge. À Haywood et Saint-Daniel, il y a l’histoire des Métis. »

Le plan de l’architecte n’est pas définitif, mais il sera un atout clé pour la campagne de financement du nouveau bâtiment, qui sera lancée prochainement. La construction pourrait commencer en 2019.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !