•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accidents d'autobus scolaires : des parents en colère

Sur une route enneigée, on voit un autobus à gauche où des élèves s'apprêtent à embarquer. On peut voir à droite l'autobus tombé dans un fossé.
Les élèves montent à bord du deuxième autobus. Photo: Joshua Chaulk

La colère gronde dans le comté d'Essex en Ontario alors que trois autobus scolaires ont terminé leur route dans un fossé mercredi. Plusieurs parents se demandent pourquoi le transport scolaire n'a pas été annulé.

« Je ne trouve pas que c'est sécuritaire, ça ne devrait pas être un si petit nombre de personnes qui décident si le transport scolaire est annulé ou non », croit Laura Lee Moore, la mère d'un enfant qui a pris l'autobus mercredi matin.

La dame s'est assurée que son fils lui envoie un texto en arrivant à l'école.

Sur Facebook, Natasha Dugas a écrit : « Parent en colère! [...] Tout indiquait qu'il y aurait de la neige! Clairement une mauvaise décision! »

Un des conseillers municipaux d'Ahmerstburg, Rick Fryer, a également fait une sortie publique mercredi afin de condamner la décision de ne pas annuler le transport scolaire.

« Je pense que les personnes qui prennent ces décisions doivent être tenues responsables », estime-t-il.

Les chauffeurs d'autobus sont tenus responsables après un accident, mais ils doivent aller travailler s'ils en reçoivent l'ordre.

Rick Fryer, conseiller municipal d'Amherstburg

Troisième autobus en après-midi

Deux autobus ont terminé leur route dans le fossé en matinée dans le comté d'Essex.

Le chauffeur d'un troisième autobus, qui transportait des élèves du secondaire du Collège catholique de l'Assomption, a voulu laisser passer une déneigeuse. Les roues du véhicule se sont enfoncées dans un fossé qui était recouvert de neige.

Heureusement, personne n'a été blessé.

On voit à gauche un autobus dans un fossé avec plein d'enfants à droite qui rient et prennent des photos de l'autobus. Un troisième autobus est tombé dans un fossé mercredi alors qu'il transportait des élèves qui retournaient à la maison. Photo : Kiegun Morkin

Décision unanime

Gabrielle McMillan, directrice du Service de transport des élèves de Windsor-Essex qui dessert les quatre conseils scolaires de la région, dit que personne n'a indiqué que les conditions étaient dangereuses sur les routes avant qu'il commence à neiger.

« Les éclaireurs des six compagnies d'autobus qui desservent les quatre conseils scolaires de la région étaient d'accord sur le fait que la visibilité était bonne et que ça ne glissait pas trop sur la route », explique-t-elle.

Les compagnies d'autobus doivent avertir le Service de transport avant 6 h le matin si le service doit être annulé.

Mme McMillan confirme avoir reçu plusieurs plaintes de parents.

Si les parents ne se sentent pas en confiance, ajoute-t-elle, ils ne sont pas obligés de faire monter leurs enfants dans l'autobus.

Windsor

Société