•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Charles Dutoit pourrait être déchu de l'Ordre de Montréal

Charles Dutoit dirigeant le le Royal Philharmonic de Londres en septembre dernier.
Charles Dutoit a été fait commandeur de l'Ordre de Montréal en 2016. Photo: EPA / ROBERT GHEMENT

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, demande au Conseil consultatif de l'Ordre de Montréal de se pencher sur le cas du chef d'orchestre Charles Dutoit, visé par de nombreuses allégations d'inconduite sexuelle.

Un texte de Jérôme Labbé

Mme Plante en a fait l'annonce mercredi matin pendant la réunion du comité exécutif, en marge de la nomination d'Émilie Nicolas au Conseil pour un mandat de trois ans.

« Je ne crois pas qu'une personne qui traîne un bagage aussi lourd d'allégations peut se prévaloir de ce titre honorifique », a-t-elle déclaré.

La mairesse demande plus largement aux membres du Conseil de réfléchir à un processus qui permettrait de retirer cet honneur aux récipiendaires dont le comportement serait ultérieurement réprouvé.

« Qu’est-ce qu’on fait quand on nomme de Grands Montréalais ou de Grandes Montréalaises et qu’on se rend compte qu’il y a des allégations sérieuses ou même des accusations? Qu’est-ce qu’on fait? Alors c’est vraiment dans cet esprit-là que j’ai mandaté le Comité de nous trouver des solutions », a-t-elle expliqué après la réunion.

La mairesse répond aux questions des journalistes.Valérie Plante s'interroge sur le titre de commandeur accordé à Charles Dutoit en 2016. Photo : Radio-Canada / Benoît Chapdelaine

Charles Dutoit a été fait « Grand Montréalais » en 1982 avant de prendre du galon et d'être fait « commandeur » en 2016.

Une dizaine de victimes

« L'affaire Dutoit » a éclaté en décembre dernier, lorsque l'Associated Press a rapporté les témoignages de trois chanteuses d'opéra et d'une musicienne soutenant avoir été agressées sexuellement entre 1985 et 2010.

Depuis, plusieurs autres témoignages se sont ajoutés, si bien que chef d'orchestre suisse fait aujourd'hui face à une dizaine d’allégations à caractère sexuel. Deux des victimes seraient des Montréalaises.

De son côté, le principal intéressé dément de façon catégorique toutes ces allégations et fait valoir qu'aucun tribunal ne l'a reconnu coupable de quoi que ce soit.

Plusieurs orchestres collaborant avec lui ont cependant pris leurs distances au cours des derniers mois, dont l'Orchestre philharmonique de New York et le Royal Philharmonic de Londres, où il occupait les fonctions de directeur artistique et de chef d'orchestre principal depuis 2009.

Charles Dutoit a autrefois dirigé l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), de 1977 à 2002. Il a quitté l'orchestre montréalais avec fracas après que la Guilde des musiciens eut dénoncé un climat de travail insupportable.

L'OSM a également ouvert une enquête en décembre après avoir reçu une plainte de harcèlement sexuel.

Qu’est-ce que l’Ordre de Montréal?

L’Ordre de Montréal est un ordre honorifique créé en 2016 pour le 375e anniversaire de la fondation de Montréal, prenant ainsi le relais de l’Académie des Grands Montréalais, qui était autrefois géré par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Il « rend hommage aux femmes et aux hommes qui contribuent de manière remarquable au développement et au rayonnement de la métropole », peut-on lire sur son site web. L'Ordre est coprésidé par l'ex-diplomate Louise Arbour et l'aventurier Bernard Voyer.

L’an dernier, 17 personnalités sont devenues soit commandeur, soit officier, ou chevalier de l’Ordre, dont la philanthrope Jacqueline Desmarais, l’écrivain Dany Laferrière et le chef d’orchestre Yannick Nézet-Séguin.

La prochaine remise de titres aura lieu au printemps.

Musique

Arts