•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Départ de Steve Wynn à la suite d’allégations d'agression sexuelle

Le magnat américain des casinos Steve Wynn
Le magnat américain des casinos Steve Wynn Photo: The Associated Press / Charles Krupa
Agence France-Presse

Steve Wynn, magnat américain des casinos, a démissionné de ses fonctions de PDG de Wynn Resorts, a indiqué mardi la société dans un communiqué. Cette démission survient une dizaine de jours après la publication d'accusations d'agression sexuelle sur plusieurs employées du groupe, des allégations qu'il dément.

« J'ai été depuis deux semaines l'objet d'une avalanche de commentaires négatifs [...] Je suis parvenu à la conclusion que je ne peux tenir efficacement mes fonctions. Par conséquent, j'ai décidé de démissionner de mon poste de PDG », a affirmé Steve Wynn, cité dans le communiqué.

Peu après la publication des accusations, Steve Wynn avait déjà quitté ses fonctions de responsable des finances du Parti républicain.

Le casino Wynn à Las VegasLe casino Wynn à Las Vegas Photo : The Associated Press / Richard Brian

Un divorce au cœur des allégations?

Il avait alors affirmé que son ancienne femme Elaine était à l'origine de ces accusations, destinées à la favoriser, selon lui, dans la procédure qui les oppose. Elle réclame la révision des conditions du divorce en sa faveur.

Steve Wynn contrôle 11,8 % du capital de Wynn Resorts, tandis que sa femme en détenait 9,4 % à la fin de 2016, selon le rapport annuel du groupe.

Parti d'un petit groupe de salles de bingo dans le nord-est des États-Unis, Steve Wynn a bâti un empire du jeu sur son nom, et a notamment fait construire les casinos Mirage et Bellagio à Las Vegas.

International